Publi-information

Fiche pratique Reconnaissance des adventices : le bleuet

Corteva

Le bleuet appartient au cortège floristique ancestral des moissons. En régression constante depuis l'apparition du désherbage chimique, il réapparaît ces dernières années dans les parcelles de colza. L'espèce est localisée sur le plateau Bourguignon, le Perche, le Fossé Bressan, le Plateau Lorrain, et le Berry. Le bleuet peut facilement atteindre de fortes densités, aux mêmes niveaux que le coquelicot, et son impact sur le rendement peut être important en cas de forte densité. Retrouvez dans cette fiche les clés d'identification du bleuet.

Bleuet dans un champ de colzaBleuet dans un champ de colza. (©Corteva)

BLEUET Centaurea cyanus

Le reconnaître : 

Pilosité blanchâtre et cotonneuse des feuilles, dents noires sur le bord du limbe, cotylédons de grande taille (15 à 20 x 10 mm).

Le connaître :

  • Plante annuelle
  • Aucune dormance primaire
  • Persistance faible du stock semencier
  • Nombre de graines par plante = de 700 à 1 500
  • Préférence pour les sols sableux des zones bocagères ou calcaires caillouteux.

Calendrier de développement du bleuet des champs.Calendrier de développement du bleuet des champs. (©Corteva) 

Répartition géographique :

Répartition géographique du bleuet.Répartition géographique du bleuet. (©Corteva) 

Le gérer :

Leviers agronomiques contre le bleuet des champs.
En savoir plus : 

>>> Le laiteron rude

>>> Les géraniums

>>> Le vulpin des champs

>>> Le chardon-marie

>>> Le ray-grass d'Italie

>>> Le coquelicot

>>> Le gaillet gratteron

Nous vous rappelons que seul un conseiller indépendant est autorisé à vous apporter tout conseil adapté à votre parcelle.

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Chargement des commentaires