Weather Market L'excès hydrique compromet le potentiel de production en Europe du Nord

Marius Garrigue Terre-net Média

L’ensemble de l’Europe du Nord subit un excès hydrique depuis le début de l’automne qui vient compromettre le potentiel de production sur la prochaine campagne. La mer Noire manque à l’inverse d’eau.

L'excès hydrique compromet le potentiel de production en Europe du Nord Les pluies mettent en péril le potentiel de production européen. (©PixaBay)Après une petite semaine d’accalmie, les précipitations sont de retour en France et sur le nord de l’Europe. Les prévisions à 15 jours sont en outre toujours très humides. Les retards de semis d’hiver risquent ainsi de s’accentuer et le développement des cultures d’hiver se dégrade.Risque limité en mer NoireL’Ukraine reste à l’inverse soumise à un déficit hydrique important. En Russie, la situation est plus hétérogène avec des pluies qui sont venues soulager de nombreuses cultures dans le sud du pays. Les températures sont en outre encore plutôt douces dans la région ce qui écarte pour le moment le risque de gel hivernal malgré l’absence de couverture neigeuse. Pour le moment, les inquiétudes restent ainsi limitées en mer Noire bien que le thermostat soit observé avec beaucoup d’attention.En Amérique du Sud, la situation tend en revanche à s’améliorer avec un apport d’eau constant qui facilite les semis de soja ...
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous