Weather market Le manque de pluies dégrade les cultures de l’hémisphère nord

Marius Garrigue Terre-net Média

L’Europe et la mer Noire souffrent encore d’un déficit hydrique malgré quelques passages pluvieux. Les semis américains profitent en revanche d’un climat favorable.

Le manque de pluies dégrade les cultures de l’hémisphère nord Le manque de pluies apporte un risque notable sur les cultures d'hiver. (©PixaBay)Le climat français, et plus largement européen, reste particulièrement sec en cet mi-avril. Un passage pluvieux devrait certes balayer l’Hexagone ces prochains jours mais l’apport hydrique serait encore bien insuffisant pour combler le déficit hydrique qui s’est creusé depuis la sortie d’hiver. Des maladies commencent ainsi à être rapportées sur les cultures céréalières.Lire aussi : Le retour de la pluie attendu avec impatienceEn mer Noire, la situation est quelque peu similaire. Des pluies conséquentes touchent actuellement l’Ukraine et le sud de la Russie, mais la teneur en eau des sols reste faible. Les cultures d’hiver nécessiteront ainsi d’autres passages pluvieux pour assurer leur développement jusqu’à la récolte.Le climat américain s’amélioreLes États-Unis connaissent en revanche des amélioration notables. L’arrêt des pluies sur une bonne partie de la Corn Belt permet une accélération des semis de ...

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous