Weather market Les fortes chaleurs pourraient avoir réduit la fertilité des épis de blé

Terre-net Média

Les hautes températures enregistrées ce week-end auraient réduit la fertilité des épis de blé, mais les conditions climatiques devraient s'améliorer rapidement.

Epi de blé Les trois jours consécutifs supérieurs à 30° C ont touché les blés en début de floraison. (©Terre-net Média)

Le climat de cette semaine a été marqué par une forte montée des températures sur une bonne partie de la France lors du week-end de l’Ascension. Les trois jours consécutifs supérieurs à 30° C ont touché les blés en début de floraison, la fertilité des épis pourrait être réduite.

En Europe, des pluies sont néanmoins prévues la semaine prochaine, ce qui est bon pour le remplissage des blés. Ces précipitations seront de surcroît bénéfiques aux orges, qui souffrent particulièrement du déficit hydrique encore important dans l’est de la France et outre-Rhin.

Aux États-Unis, les averses de ces derniers jours se sont finalement révélées bien moins intenses qu’anticipées. Les récoltes de blé d’hiver et les semis de soja et de maïs ont ainsi pu bien progresser. Les prévisions sur les 15 prochains jours restent tout de même encore bien humides.

Au Canada également, de nouvelles précipitations sont prévues cette semaine.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur :

Observatoire des marchés de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous