Chicago Après les surprises de l'USDA, maïs et soja se reprennent

AFP

Les cours du maïs se sont stabilisés et ceux du soja ont progressé mercredi à Chicago, se reprenant après avoir été touchés de plein fouet par des estimations inattendues du ministère américain de l'agriculture. Les prix du blé ont aussi progressé.

« Pour le deuxième mois consécutif, l'USDA a stupéfié les marchés du maïs et du soja en anticipant des niveaux de production plus élevés qu'envisagé », rappelle Jerry Gidel de Price Futures Group. « Au lieu de prévoir des rendements un peu moins élevés en raison du récent manque de précipitations, en-dessous des normales saisonnières depuis deux mois », les experts de l'USDA ont estimé que les rendements seraient encore meilleurs que prévu initialement et que les récoltes seraient d'autant plus abondantes.

Les cours du maïs et du soja se sont dans la foulée fortement repliés. Une fois l'effet de surprise passé, les investisseurs ont profité mercredi de cette baisse pour faire des achats à bon compte. Un certain doute sur les calculs de l'USDA s'est aussi installé. « Il semblerait que certains investisseurs misent, au vu de qualité des récoltes de maïs observée actuellement dans les champs, sur une révision à la baisse des rendements dans le prochain rapport (de l'USDA) en octobre », mettent ainsi en avant les analystes de CHS Hedging.

Sur le soja, « il est intéressant de noter que l'USDA a révisé à la baisse le nombre de gousses par plant mais semble aussi estimer que le poids record des gousses suffit à compenser » cet abaissement, relèvent-ils également. Toutefois, ajoutent les spécialistes, « le prochain rapport (de l'USDA) pourrait aussi montrer une augmentation des surfaces moissonnées pour le maïs et pour le soja, ce qui au final annulerait l'effet d'une diminution des rendements ».

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le contrat le plus actif, s'est stabilisé mercredi, terminant comme la veille à 3,5150 dollars. Le boisseau de soja pour novembre, contrat le plus actif, a fini à 9,6025 dollars contre 9,5050 dollars mardi.

Les cours du blé, qui avaient nettement progressé mardi suite à la légère révision à la baisse des stocks mondiaux par l'USDA, ont de leur côté poursuivi leur progression. Le boisseau de blé pour décembre, le contrat le plus échangé, a clôturé à 4,4325 dollars contre 4,4200 dollars à la précédente clôture.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous