Euronext Hausse du colza européen grâce à une baisse de l'euro

AFP

[Mise à jour le 31 octobre 2018 à 17h10] Les prix du colza étaient en hausse mercredi à la mi-journée, un regain de valeur dû à la baisse de l'euro face au dollar, mais qui pourrait ne pas durer en raison de la chute des cours des autres oléagineux.

« L'euro perd 0,2 %, le colza gagne 0,2 %, cette tendance (à la hausse) reste à confirmer après l'ouverture de Chicago cet après-midi », a indiqué à l'AFP Alexandre Boy, du cabinet Agritel.

En effet, « les cours du colza demeurent sous pression dans le sillage du soja et de l'huile de palme avec le dernier jour de cotation aujourd'hui pour l'échéance novembre sur Euronext », ajoute le cabinet Agritel dans une note.

Vers 14h00 (13h00 GMT) sur Euronext, la tonne de colza était en hausse de 1 euro sur l'échéance de février, à 375 euros, comme sur celle de mai, également à 375 euros, pour un peu plus de 1 900 lots échangés.

Par ailleurs, le président de la FOP (Fédération des producteurs d'oléoprotéagineux) Arnaud Rousseau a fait part à l'AFP de son « incompréhension totale », après un avis rendu par la Commission européenne au sujet d'une procédure anti-subvention à l'égard du biodiesel argentin déposée par la FOP et son homologue allemande il y a de nombreux mois. « La Commission reconnaît que le continent européen a subi un préjudice, mais en revanche ne prend aucune décision qui permette de mettre fin à ce préjudice, au motif que l'Argentine aurait déjà d'elle-même apporté un certain nombre de corrections et qu'il y avait nécessité d'avoir des informations complémentaires », s'est étonné Arnaud Rousseau. « On a des décisions administratives qui rendent le projet européen complètement illisible », a déploré Arnaud Rousseau, qui avait mis en œuvre cette procédure après que l'Union européenne avait annoncé sa volonté de baisser les taxes d'importation du biodiesel argentin, se conformant à une décision de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC). « Pour les agriculteurs français et européens, ce n'est pas de nature à rassurer, à quelques mois d'une élection européenne dans laquelle on attend d'abord que l'Europe réaffirme un projet », a estimé Arnaud Rousseau, évoquant « un poison dans les veines de l'ambition agricole européenne ».

Sur le marché physique, les cours des tourteaux de soja et de colza étaient en baisse.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous