L'info marché du jour Quel effet du yo-yo des températures en mer Noire sur les cultures ?

Terre-net Média

Après la forte chute du thermomètre dans le bassin mer Noire ces derniers jours, il pourrait nettement remonter cette semaine, ce qui « réduirait à néant » la couverture neigeuse protectrice des cultures, notamment en Ukraine, craint Agritel. Or, le froid risque de revenir rapidement derrière.

fort gel sur culturesAprès la hausse des températures, ayant fait fondre la couche de neige protectrice, le gel annoncé pourrait endommager les cultures d'hiver, notamment en Ukraine. (©Pixabey) 

Températures glaciales, frôlant les - 20 °C en Ukraine voire - 25 °C dans certaines plaines russes, redoux, puis retour du froid : le thermomètre pourrait jouer au yo-yo entre fin février et début mars dans la zone mer Noire et cette alternance de gel/dégel risque d'être préjudiciable aux cultures d'hiver. En effet, « la couverture neigeuse était déjà insuffisante, notamment sur le sud de la Russie et l’est de l'Ukraine » au moment de la vague de froid du 20 février 2021, commente Agritel dans une note parue le 23 février. 

Lire également l'info marché du jour du 19/02/21 : - 25°C, voire moins sur la mer Noire : quel risque pour les cultures ?

Or le réchauffement prévu pour les jours à venir pourrait bien l'éliminer totalement, y compris dans les champs ukrainiens pourtant recouverts d'une épaisse couche. Les parcelles seraient alors particulièrement vulnérables au refroidissement anticipé pour le début du mois de mars. « Le district central russe, qui devrait cependant conserver un résidu de couvert neigeux en amont du repli du mercure », serait moins exposé, nuance le cabinet spécialiste des marchés agricoles

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous