L'info marché du jour Maïs, blé : l'export a le vent en poupe départ Ukraine et vers le Mexique

Terre-net Média

Depuis le début de la campagne 2020/2021, l'Ukraine a déjà exporté 4,25 Mt de céréales, dont 3,47 Mt de blé, soit le plus gros volume de son histoire à un stade aussi précoce et la moitié de ses disponibilités totales ! En une semaine, le Mexique a lui importé 208 kt de blé et 441 kt de maïs.

bateau chargeant des cereales dans un silo portuaireL'Ukraine a déjà expédié « près de la moitié de son disponible export » en blé, selon Agritel.(©Terre-net Média)

Avec 4,25 Mt de grains chargés en seulement trois mois, les premiers en outre de la campagne 2020/2021, dont 3,47 Mt de blé, les exportations ukrainiennes n'ont jamais été aussi dynamiques si tôt dans la saison. L'Ukraine a même expédié « près de la moitié de son disponible export », selon Agritel.

Or les conditions de semis très sèches dans le pays pourraient réduire les surfaces consacrées à la céréale et donc les disponibilités au printemps. Le cabinet estime cependant que « l'arrivée du maïs sur le marché relayera les expéditions de blé au second plan ».

Les stocks  US de blé, maïs et soja diminuent. Pour en savoir plus, lire l'info marché du 01/10/20 : Blé, maïs, soja − les États-Unis vivent sur leurs réserves 

De l'autre côté de l'Atlantique, ce sont les importations mexicaines de blé et de maïs qui sont particulièrement porteuses : 208 kt et 441 kt ont été achetées en une seule semaine, entre le 21 et le 27 septembre.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous