Euronext Le blé en léger recul, malgré une production revue un peu en baisse

AFP

Les cours du blé s'inscrivaient en recul, mardi après-midi, après la publication d'une révision en légère baisse de la production nationale par le ministère de l'agriculture.

Estimée en août à 29,7 millions de tonnes (Mt), la production française de blé tendre est désormais évaluée à 29,5 Mt (- 25,5 % par rapport à 2019 et - 16,5 % par rapport à la moyenne 2015-2019), selon une note publiée mardi par le service statistiques du ministère Agreste.

« Le recul dépasse donc 10 Mt sur un an. Les surfaces de blé tendre, en baisse de 720 000 hectares au niveau national, reculent dans toutes les régions », notamment en raison des fortes précipitations qui ont compliqué les semis de l'automne sur toute la façade ouest du pays, a précisé Agreste.

« Le rendement est estimé à 68,9 quintaux par hectare, en recul de 3,1 % » par rapport à la moyenne quinquennale 2015-2019 (71,1 q/ha), une baisse des rendements qui « touche quasiment toutes les régions », particulièrement Aquitaine (- 55,6 %), Poitou-Charentes (- 49,1 %), Midi-Pyrénées (- 44,6 %) ou Pays de la Loire (- 42,9 %).

La production de maïs grain reste évaluée à 14,4 Mt, grâce notamment à une augmentation des surfaces de 140 000 hectares et un potentiel de rendement estimé en légère hausse par rapport à 2019, à 87,3 q/ha.

Au niveau européen, l'organisme Mars a révisé à la baisse son estimation de rendements en maïs à 7,83 t/ha contre 8,01 le mois dernier.

En ce qui concerne les exportations, la France a pris le leadership en Europe, devant la Roumanie, avec un cumul à ce stade de 1,16 Mt, selon les chiffres de Bruxelles.

Peu avant 15 h (13 h GMT) sur Euronext, la tonne de blé tendre reculait de 25 centimes sur l'échéance de décembre à 188,50 euros et de 50 centimes sur l'échéance de mars à 188,75 euros, pour environ 13 000 lots échangés. La tonne de maïs, elle, était inchangée, tant sur novembre à 167,75 euros, que sur l'échéance de janvier à 170,25 euros, pour environ 750 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous