Euronext Le blé en recul à la suite de Chicago

AFP

Les prix du blé s'inscrivaient en recul, jeudi à la mi-journée, entraînés par la baisse des cours à la Bourse de Chicago.

« Il y a eu une déception quant à la phase 1 de l'accord commercial entre la Chine et les États-Unis, que ce soit en soja, en maïs ou en blé, avec des valeurs inférieures à ce qu'on pouvait attendre », a déclaré à l'AFP Nathan Cordier, analyste au cabinet Agritel.

Les déclarations du vice-Premier ministre chinois Liu He, qui a laissé entendre, selon Nathan Cordier, que le rythme des achats chinois « dépendrait des conditions de marché », ouvrant la porte à l'achat par la Chine de soja brésilien, a également douché l'enthousiasme des traders à Chicago.

Autre raison de la baisse des prix du blé, le marché a testé mercredi le seuil de prix symbolique de 196 euros la tonne, selon Nathan Cordier qui évoquait également « une légère correction technique » au sujet de la baisse des cours.

Peu avant 14 h (13 h GMT) sur Euronext, la tonne de blé reculait de 1,50 euro sur l'échéance de mars à 193,75 euros et de 1,75 euro sur l'échéance de mai à 192,25 euros, pour plus de 21 000 lots échangés. La tonne de maïs, elle, reculait d'1 euro sur l'échéance de mars à 171,75 euros et d'1 euro sur l'échéance de juin à 175,75 euros, pour environ 650 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous