Euronext Le blé en repli, dans un marché attentiste

AFP

Les prix du blé étaient en retrait, mardi après-midi, dans un marché attentiste, qui prenait ses bénéfices après plusieurs séances de hausse.

« On pensait avoir trouvé un plus bas, mais on a maintenant du mal à trouver des gens pour racheter ce marché plus durablement », commentait Damien Vercambre, analyste du cabinet Inter-Courtage, qui notait qu'il y avait d'avantage de transactions pour le colza que pour le blé, un phénomène « rare ».

Le manque d'informations susceptibles de soutenir les cours apparaissait d'autant plus que le pétrole, en baisse, ne soutenait plus les céréales, comme il l'avait fait lundi. Les opérateurs demeurent « vigilants face à la nécessité de demeurer compétitif face aux origines mer Noire », soulignait le cabinet Agritel dans une note, expliquant ainsi une pression sur les prix. « Face aux disponibilités en France, le débouché important vers l'export est encore à concrétiser. Le résultat de l'appel d'offres de l'Algérie, lancé hier (lundi), sera suivi avec grand intérêt d'autant que les chargements sont demandés sur novembre », ajoutait Agritel.

Peu avant 16 h (14 h GMT) sur Euronext, la tonne de blé reculait d'1 euro, tant sur l'échéance de décembre à 170,75 euros, que sur celle de mars à 175 euros, pour un peu plus de 7 000 lots échangés. La tonne de maïs, elle, reculait de 50 centimes d'euro sur l'échéance de novembre et de 25 centimes sur celle de janvier à 168,75 euros, pour moins de 200 lots.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous