Céréales Le blé en repli, faute d'éléments de soutien

AFP

Les prix du blé étaient en retrait, lundi à la mi-journée, faute d'éléments de soutien.

Peu avant 12h30 (10h30 GMT) sur Euronext, la tonne de blé reculait de 50 centimes sur décembre à 158,25 euros et de 75 centimes sur mars à 162,75 euros, pour un volume d'échanges toutefois très modeste de 5.800 lots environ.

Les blés européens étaient toujours pris en tenaille, entre des marchandises d'origine russe et alentours à très bas prix et des marchandises argentines exportées « là où les blés russes ne vont pas », notait un analyste du cabinet Inter-Courtage. Les vendeurs de blé ne pouvaient même pas s'appuyer sur une amélioration de la parité euro-dollar, alors que les analystes s'attendaient à une baisse de l'euro, en raison des difficultés de la chancelière allemande Angela Merkel à former un nouveau gouvernement de coalition.

La tonne de maïs, elle, reculait fortement de 1,50 euro sur janvier à 154,50 euros et de 75 centimes sur mars à 160,25 euros, pour moins de 150 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous