Chicago Les prix agricoles baissent, digérant les chiffres de l'Usda

Afp

Chicago, 13 jan 2015 (AFP) - Les cours du maïs, du blé et du soja ont baissé mardi à Chicago, le marché prenant son temps pour assimiler une série de rapports du ministère de l'Agriculture (Usda) sur l'état de la production américaine.

« Tous les marchés, en particulier ceux du maïs et du soja, sont toujours en train de digérer les chiffres d'hier, dans l'attente de nouveaux éléments », a rapporté Jason Britt, de Central State Commodities. L'Usda a notamment publié des chiffres trimestriels sur les réserves de céréales aux Etats-Unis au 1er décembre, ainsi que ses estimations sur les stocks de fin de campagne pour l'année en cours.

Déjà en forte baisse après cette publication, les cours du soja ont continué de reculer mardi, alors que l'Usda a notamment estimé que les stocks de fin de campagne atteindraient 410 millions de boisseaux, un peu plus que ce que prévoyaient les experts de la maison de courtage Allendale. Non seulement, « les rapports d'hier ne contenaient aucune surprise encourageant à la hausse », mais de plus « les conditions météorologiques semblent encore s'améliorer en Amérique du Sud », ce qui augure d'une production élevée, a souligné Jason Britt. Le niveau élevé des réserves de soja « devrait ouvrir la voie à une nouvelle baisse des cours, probablement sous les neuf dollars le boisseau », a prévu Bennett Meier, de Morgan Stanley.

A l'inverse, l'Usda a publié des estimations inférieures aux attentes pour les stocks de fin de campagne de maïs, à 1,817 milliard de boisseaux. « Les cours ont été un peu soutenus par ces chiffres » lundi, mais ils se sont nettement repliés mardi, a souligné Jason Britt. « Cela reste une quantité élevée de maïs, et le marché ne sait toujours pas trop quoi faire. »

Enfin, le marché du blé, lui aussi en baisse, semblait moins influencé par les rapports de l'Usda, « qui comprenaient peu d'éléments notables ou susceptibles de relancer le marché », a estimé l'analyste. Il notait un « apaisement » des craintes sur les récoltes américaines, après les très basses températures de début janvier dans le centre des Etats-Unis, ce qui prive les cours d'un élément de soutien. Parmi les autres éléments importants de la journée, les experts d'Allendale citaient le fait que le Parlement européen a ouvert l'UE à la culture des Ogm, en accordant aux États membres le droit de l'interdire sur leur territoire.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mars, le plus échangé, a fini la séance à 3,8575 dollars contre 4,0200 dollars lundi (- 4,04 %). Le boisseau de blé pour la même échéance, le contrat le plus actif en ce moment, s'est établi à 5,4800 dollars contre 5,5550 dollars précédemment (- 1,35 %). Le boisseau de soja pour livraison en mars, désormais le contrat le plus échangé, valait 10,0400 dollars contre 10,1600 dollars à la dernière clôture (- 1,18 %). 

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur :

Observatoire des marchés de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous