Marchés Révision à la baisse de la production de blé russe

AFP

Le ministère américain de l'Agriculture (USDA) a révisé à la baisse jeudi ses prévisions de production de blé en 2018 pour l'Australie et la Russie, après avoir revu à la hausse la production de blé russe en septembre.

Les prévisions de production mondiale de blé pour 2018 ont été réduites de plus de 2 millions de tonnes, à 730,9 millions, « principalement en raison d'une baisse de la production en Australie et en Russie », indique le rapport mensuel du mois d'octobre sur les marchés agricoles, rendu public jeudi. La production australienne est en baisse de 1,5 million de tonnes, à 18,5 millions, en raison de la sécheresse et de possibles dommages causés par le gel. « Cela pourrait être la plus petite récolte de blé en Australie depuis la campagne 2007/2008 », assure le ministère.

La production de blé russe est, elle, réduite de 1 million de tonnes, à 70 millions, en raison « d'un rendement plus bas qu'attendu dans certaines zones ». Le ministère américain de l'Agriculture avait surpris les marchés il y a un mois en révisant assez nettement à la hausse (+ 3 Mt) la production de blé russe. Ces annonces ne constituent pas cette fois une surprise pour les marchés mais, vu que « les stocks sont au plus bas depuis 2012/2013, cela va soutenir les cours », a indiqué à l'AFP Alexandre Boy, analyste en chef au cabinet Agritel.

Le rapport prévoit une production mondiale de maïs en 2018 de 1,06 milliard de tonnes, stable par rapport à l'estimation du mois précédent, avec une modeste hausse des prévisions de production en Egypte, au Mali, au Kenya, au Canada, dans l'Union européenne et en Serbie, partiellement compensée par une baisse en Russie et au Malawi. Aux États-Unis, « la hausse des objectifs d'exportation de maïs représente une surprise haussière pour le marché », a ajouté Alexandre Boy. Concernant le soja, les stocks de début de campagne aux États-Unis atteignent le niveau record de 24,9 millions de tonnes mais, la production étant revue en légère baisse, A. Boy s'attend à un effet « plutôt neutre » sur les marchés. La production mondiale de soja est, pour sa part, revue en légère hausse à 369,5 millions de tonnes, contre 369,3 millions en septembre.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous