Prévisions de production Une récolte européenne de blé qui se réduit pour 2020

Terre-net Média

En février, le Coceral annonçait ses premières prévisions pour la récolte céréalière européenne 2020, attendue en baisse comparé à 2019. Un mois plus tard, il réduit encore ses estimations.

Épis de bléLa récolte de blé est attendue à 136,5 Mt en Europe, d'après les estimations du Coceral. (©Terre-net Média)

En février dernier, le Coceral (Commerce des grains européens) avait annoncé une récolte de céréales attendue en baisse en Europe pour 2020.

Dans ses deuxièmes prévisions concernant la récolte 2020, annoncées le 16 mars, le Coceral a affiné ses estimations et table sur une production céréalière qui devrait s’élever à 302,5 Mt dans l'Union Européenne et le Royaume-Uni. Ce qui correspond à une baisse de 200 000 t comparé au mois dernier et à un recul de 5,2 Mt par rapport au niveau de 2019, à 307,9 Mt.

Une production de blé qui s’amaigrit

La récolte de blé s’annonce encore plus faible que prévu. Le Coceral a réduit ses prévisions de 1,4 Mt comparé aux estimations de février, ce qui porte la production à 136,5 Mt. Le différentiel se creuse comparé à 2019, où la production s'élevait à 145,7 Mt, soit 9,2 Mt de plus ! 

Le Coceral explique cette diminution principalement par une nouvelle réduction conséquente des surfaces au Royaume-Uni, conséquence des pluies abondantes à l'automne et qui ont perturbé les semis.

Un million de tonnes de plus pour l'orge 

Alors que les prévisions du mois dernier annonçaient une production d'orge en baisse d'une année sur l'autre, le Coceral a finalement revu son objectif à la hausse. Ce seront finalement 61,8 Mt qui devraient être produites, contre 60,8 Mt estimées en février. Mais la production reste tout de même inférieure à 2019, à 62,2 Mt.

En cause, une sole d'orge de printemps plus élevée que prévu au Royaume-Uni, compte tenu de la baisse des semis de blé d'hiver et de colza.

Pour le maïs, les prévisions se maintiennent à 65 Mt, contre 61 Mt en 2019. Les semis difficiles durant l'automne pour les céréales d'hiver ont entraîné un report sur le maïs, dont la sole devrait passer à 9 Mha contre 8,5 Mha en 2019. Les augmentations les plus marquées sont attendues en France, en Allemagne et en Pologne.

Quant au colza, les prévisions de production sont en baisse de 100 000 t par rapport au mois dernier, désormais à 17 Mt. La nouvelle réduction des surfaces au Royaume-Uni n'a pas été compensée par une augmentation de la superficie en France, d'après le Coceral.

Retrouvez les précédentes prévisions du Coceral : La production céréalière européenne est attendue en baisse en 2020 

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous