[Essai tracteur longue durée] Transmission : son état nous renseigne sur l’utilisation du tracteur

Terre-net Média

Les transmissions à variation continue modernes sont de plus en plus sophistiquées. Comment se comporte au bout de 3 500 heures la ZF Eccom 3.0 qui équipe l’Axion 920 ? L’analyse de Johannes Ziegler, du bureau d’études du fabricant.

L’espérance de vie d’une transmission varie en fonction de la façon dont les chauffeurs l’utilisent.L’espérance de vie d’une transmission varie en fonction de la façon dont les chauffeurs l’utilisent. (©Traction)

« N os transmissions sont fabriquées et testées pour des utilisateurs moyens et atteignent facilement 10 000 h », précise Johannes Ziegler du bureau d’étude de ZF. « Évidemment, leur espérance de vie varie en fonction de la manière dont le chauffeur les utilise. S’il fait beaucoup de transport ou de travaux du sol lourds, les composants seront sollicités de manière différente. » Comme pour le moteur, il faut respecter les intervalles de maintenance et employer les fluides appropriés. Ainsi, vous gagnez la moitié de la bataille pour conserver une transmission fiable dans le temps.

Premières pièces à contrôler, les embrayages

C’est aussi au conducteur de savoir utiliser correctement la transmission. Par exemple, en "manuelle", il faut éviter de toujours travailler dans la mauvaise plage de vitesses. « Pour une plus grande simplicité d’utilisation, nous nous rapprochons de nos produits automobiles, note l’ingénieur. Avec des transmissions automatiques, nous éliminons une importante source d’erreurs. » Parmi les premiers éléments à contrôler sur une transmission, les embrayages pour les inversions de sens de marche.

D’énormes contraintes sur l’arbre d’entrée

Ici, en 3 500 h, pas de signes inhabituels d’usure. « On observe un polissage uniforme de la surface du disque métallique, sur la largeur comme la doublure. Parfait », déclare Johannes Ziegler. Les disques d’embrayage sont lubrifiés sous pression et ne sont pratiquement pas usés. « Pas d’entretien quasiment, ils tournent dans l’huile ! Toutefois, il faut veiller au refroidissement. » Si l’on interrompait la lubrification, même une seule inversion à sec, c’est direction l’atelier. Il suffit d’une huile trop ancienne ou de mauvaise qualité... L’Axion 920, lui, ne rencontre pas ce type de souci. « Si les disques avaient été montés sur un tracteur d’élevage équipé d’un chargeur frontal, ils auraient une apparence plus claire à cause des multiples inversions de sens de marche », conclut-il. Ici, le polissage a été réparti uniformément sur toute la périphérie des disques. La lubrification fonctionne bien.

La deuxième pièce à subir d’énormes contraintes est l’arbre d’entrée de la transmission, qui transmet la puissance du moteur. Sur le modèle étudié, ce dernier doit en effet supporter jusqu’à 1 350 Nm ! En plus des engrenages, il faut vérifier l’installation de l’arbre dans le carter. En cas de forces tangentielles sur l’arbre d’entrée, une fuite pourrait survenir, d’où une perte d’huile pour la pignonnerie. Des anneaux, positionnés entre l’arbre et le carter, veillent au grain. La pression d’huile intérieure les maintient en place.  Désormais en plastique, ils font preuve d’une meilleure efficacité.

Sur les disques d’embrayage de l’inverseur, on observe une usure normale et uniforme.Sur les disques d’embrayage de l’inverseur, on observe une usure normale et uniforme. (©Traction)

Des planétaires préservés

Sur l’arbre d’entrée de la transmission, pas moins de cinq orifices assurent la lubrification et le refroidissement des embrayages. De plus, cet arbre est épaulé par un imposant roulement à billes, « conçu pour une durée de vie de plus de 10 000 h », rapporte le spécialiste. « Sur cette partie de la transmission comme sur les embrayages, l’usure se révèle moyenne », poursuit-il. Également essentiels sur une transmission : les quatre ensembles de trains planétaires, où l’hydrostatique et la partie mécanique sont additionnés.

Sur les engrenages individuels, aucune altération inhabituelle non plus. Il est facile de percevoir la manière dont les dents s’engagent. Pour cela, nous avons regardé l’usure de surface, inexistante ou presque. Si l’Axion 920 avait été utilisé surtout pour du travail du sol, les engrenages auraient été davantage usés. Le tracteur ayant servi aussi bien pour des chantiers de transport que de travail du sol, la surface des pignons est quasi intacte. Ce qui s’explique également par un entretien régulier.

Lubrifier et vidanger, c’est essentiel !

À l’exception de la vidange d’huile et du remplacement régulier du filtre, la transmission n’exige aucun entretien. Un avantage indéniable pour l’utilisateur. Les 120 l d’huile du carter doivent être changés toutes les 2 500 h. Un intervalle de vidange élevé, grâce à l’amélioration constante de la qualité des huiles. « Ces 20 dernières années, bien des choses ont changé dans le développement des lubrifiants et additifs. Dans un proche avenir en revanche, aucune évolution n’est prévue », détaille John Ziegler. Par conséquent, les fabricants doivent encore améliorer leurs transmissions. Les clients attendent d’abord une durée de vie plus longue. Et accordent de l’importance à la conduite et au confort de travail. Deux critères relativement subjectifs. « Une transmission doit se réguler de manière fine afin d’obtenir le rapport le mieux adapté au travail demandé. »

Aujourd’hui, chez ZF, la moitié du budget de recherche et développement est consacré à l’électronique de gestion de la boîte. Lorsque le tracteur avance très lentement, le conducteur est sensible au bruit de la boîte de vitesses. Le constructeur emploie des ingénieurs acoustiques qui cherchent uniquement comment le réduire afin de diminuer les décibels en cabine. Par ailleurs, « les composants de la boîte de vitesses à denture droite sont un peu plus bruyants que ceux à denture oblique. » « Toutefois, avec des paires d’engrenages à denture droite, la puissance est mieux transmise. Et sans forces axiales agissant sur les dents, la durabilité augmente. »  


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous