Broyeur de tiges Devastator : le système Yetter fait un vrai carnage sur son passage !

Terre-net Média

Agriser France importe le broyeur de tiges de maïs à installer sur le cueilleur pour découper et écraser les tiges. Objectif : favoriser la dégradation microbienne et ainsi faciliter l'implantation de la culture suivante. Sans compter la protection des pneus et la diminution de la propagation des maladies dans les parcelles.

Les rouleaux écrasent et découpent les tiges de maïs pour favoriser leur dégradation par les micro-organismes.Les rouleaux écrasent et découpent les tiges de maïs pour favoriser leur dégradation par les micro-organismes. (©Yetter)

Agriser France importe dorénavant le broyeur de tiges américain fabriqué par Yetter et baptisé Devastator. L'installation promet de tout ravager sur son passage pour favoriser l'implantation de la culture suivante.

Le dispositif s'adapte sur plusieurs marques de cueilleurs à maïs, voire directement sur le semoir. En clair, il s'agit d'un ensemble de rouleaux en acier de 500 x 700 mm, pesant 59 kg chacun. Il s'adapte à un espace entre rang de 20 à 30 pouces, soit de 50 à 75 cm. Chaque unité est équipée de lames transversales en acier, dont le rôle est de fendre les tiges en vue de favoriser leur dégradation grâce à davantage de contact avec l'air et l'eau, et donc plus d'activité microbienne.

Moins de risques de propagation des maladies

Après le passage du système, les tiges restantes ne mesurent pas plus d'un ou deux centimètres. Les mottes de terre prisent par les racines restent sur place, ce qui limite l'érosion des sols. À souligner le gain en termes de protection des pneus ou des chenilles. Ils sont moins agressés par les bouts de tiges et leur durée de vie augmente.

Cliquez sur la flèche pour lire la vidéo

Sans compter la baisse du risque de propagation des maladies telles que les fusarioses, la sésamie ou la pyrale. Les rouleaux sont installés sur des roulements à billes ne nécessitant aucun entretien ni graissage. Selon le cueilleur, le dispositif couvre deux à trois rangs. Les barres de traction assurent la rotation du rouleau et évitent ainsi les risques de bourrage ou de glissement.

5 300 € H.T. selon le modèle et installation simple

Pour gérer la pression au sol, le constructeur installe des ressorts, verrouillables en position relevée pour le transport ou en cas de non utilisation. Selon la marque, pas besoin de puissance supplémentaire. Et côté vitesse de travail, l'idéal est de garder la même que pour la récolte classique. Selon le modèle, le tarif du système est de 5 300 € hors taxe.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous