Semis monograine Kuhn Kosma : la précision du Maxima, la légèreté du Planter

Terre-net Média

Kuhn étoffe son offre d'éléments semeurs pour semoirs monograines grâce à Kosma. Il allie la légèreté de l’élément Planter 3 et la précision de Maxima 3. De quoi répondre aux besoins des agriculteurs semant entre 100 et 500 ha par an, entre 4 et 8 km/h, sur un sol bien préparé.

Semoir Kuhn Kosma en 12 rangsLe semoir monograine Kuhn Kosma en version R peut compter 6, 8 ou 12 rangs. (©Kuhn)

Kuhn complète sa gamme d'éléments semeurs pour le semis monograine. Outre Planter 3 et Maxima 3, certains agriculteurs nécessitent une version plus légère et moins coûteuse. Son nom : Kosma.

L'outil est plus léger et permet donc de travailler à plus grande vitesse que ses grands-frères Planter 3 et Maxima 3. En témoigne le poids de chaque élément qui affiche 95 kg sur la balance, contre 120 avec une version Maxima.

Kosma : mise en terre et distribution du Maxima 3

Du côté de la mise en terre et de la distribution, rien de nouveau. Le dispositif profite de l'existant installé sur le Maxima 3 : deux roues de jauge assurent la régularité de la profondeur de semis et l'organe de distribution affiche un espace précis entre graines.

Kuhn Kosma en châssis simpleLes semis Kuhn Kosma en version TD et TS peuvent recevoir une trémie de fertilisation de 950 l et des enfouisseurs à disques. (©Kuhn)

Kosma bénéficie des technologies de semis de précision telles que la modulation de dose rang par rang, de la coupure de rang par GPS (ou manuelle), du réglage de la densité de semis directement depuis la cabine et de la compensation automatique dans les courbes. Il n'a rien à envier aux modèles haut de gamme !

Question châssis, les modèles TD et TS visent essentiellement les polyculteurs éleveurs, les ETA et les Cuma. Dans cette configuration, le semoir profite du châssis simple à six rangs, pouvant recevoir une trémie de fertilisation de 950 l et des enfouisseurs à disques. De quoi apporter l'engrais directement au semis. Son poids est plutôt raisonnable, ce qui limite le porte-à-faux et la compaction du sol. Par exemple, l'outil pèse 450 kg en finition TS, soit 22 % de moins qu'un Maxima 3 TS, et 380 kg en finition TD, soit 18 % de moins qu'un Maxima 3 TD. Un avantage en terre soufflée ou légère.

6, 8 et même 12 rangs en version repliable

Du point de vue entraînement, les agriculteurs ont le choix entre une version mécanique et électrique. Idéale pour ceux qui optent pour la coupure de rangs par GPS ou la modulation de dose de semis intra-parcellaire par exemple. En version R, le châssis repliable répond plutôt aux exigences des betteraviers. Il gagne 300 kg par rapport au Maxima 3 R de 6 m de large. Sans oublier les modèles 8 rangs pour des semis de maïs et 12 rangs à 45 ou 50 cm d’inter-rang. Idem : le semoir est disponible en version mécanique ou électrique.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous