Partage de matériel Ogo de Kemtag, l’odomètre connecté

Terre-net Média

La jeune entreprise Kemtag propose un capteur connecté, récompensé aux Innov-Space en septembre dernier, permettant de mesurer les rotations des outils agricoles pour faciliter la comptabilisation et donc leur partage. David Vandenberghe, le fondateur de la start-up, nous explique lors d’une interview vidéo le fonctionnement de Ogo le premier produit de cette entreprise bretonne.

Pour lancer la vidéo, cliquez sur l'image.

Kemtag est une jeune start-up qui a pour vocation de faciliter le partage du matériel agricole. L’entreprise prévoit de développer une gamme de capteurs connectés pour recueillir des informations concernant l’utilisation des machines agricoles et de les transférer aux gestionnaires de parcs.

Ogo, l’odomètre connecté, est le premier de ces capteurs. Il se fixe sur un élément tournant d’une machine comme une roue de tracteur ou un rouleau de cover-crop et mesure le nombre de rotations. Le capteur transfère ce nombre par Bluetooth à un téléphone portable. L’ensemble des données est ensuite consultable directement sur un serveur cloud depuis une connexion internet.

Ce principe simple permet de ne pas avoir de puce GPS ni d’abonnement GSM supplémentaire à financer. La reconnaissance de l’utilisateur est réalisée grâce à une identification sur l’application du mobile. Il faut toutefois réaliser une opération à la prise du matériel, puis une autre lors de la restitution.

Cette méthode évite les saisies manuelles dans les carnets. En fin de saison, il devient possible d’extraire automatiquement, depuis le web, les informations par machine et ainsi d’historiser l’utilisation et de faciliter la facturation. Ogo sera disponible à la commercialisation dès janvier 2019.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous