Revue des réseaux C'est le moment pour les reliquats azotés sortie hiver

Terre-net Média

Si les prélèvements des reliquats d’azote sortie hiver se font principalement en février pour les cultures d’hiver, Aurea Agrosciences rappelle : « les réaliser dès janvier est tout à fait pertinent d’un point de vue agronomique et organisationnel ». En témoignent les photos de prélèvements partagés par les agriculteurs sur les réseaux sociaux.

Mesurer les reliquats azotés en sortie d'hiver permet d'ajuster au mieux le plan de fumure des cultures. Et nombreux sont les agriculteurs à les effectuer en janvier. « À cette période, les basses températures limitent tous les phénomènes biologiques. En effet, l’absorption d’azote minéral par la culture ne varie que très peu, et la minéralisation des différentes sources d’azote organique est au plus bas », indique le laboratoire d'analyses Aurea Agrosciences.

Ce matin c’était prélèvement de terre par échantillonnage L’idée c’est de savoir ce que les sols disposent en nutriment...

Publiée par David Forge, la Chaîne Agricole sur  Lundi 18 janvier 2021

« Les sols très filtrants mis à part, les pertes d’azote nitrique par lixiviation pour la pluviométrie moyenne du mois de janvier (90 mm) représenteraient entre 10 et 15 % du stock initial. Cela correspond à 5 à 7 kg/ha pour un reliquat azoté de 50 kg/ha, et 8 à 12 kg/ha pour un reliquat de 80 kg/ha. Ces ordres de grandeur sont équivalents à l’incertitude de mesure. »

En plus d’une faible variation par rapport à un reliquat azoté prélevé en février, réaliser ses prélèvements de reliquat d’azote dès janvier amène de la souplesse et de la sérénité sur le plan organisationnel.

« Bien que le poste lixiviation ne soit pas pris en compte dans les méthodes de calcul du bilan prévisionnel d’azote des référentiels Gren, il permet d’estimer l’impact de la pluviométrie sur l’azote minéral disponible pour la culture, et ainsi renforcer la pertinence de l’utilisation d’outils d’ajustement de la dose d’azote en cours de végétation. En plus d’une faible variation par rapport à un reliquat azoté prélevé en février, réaliser ses prélèvements de reliquat d’azote dès janvier amène de la souplesse et de la sérénité sur le plan organisationnel (résultats disponibles plus tôt ce qui laisse plus de temps pour planifier les apports d’azote) », précise le laboratoire.

Retrouvez toutes les prévisions météorologiques de vos parcelles en vous connectant sur :

Observatoire météo de Terre-net Média


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous