; Estimations de rendements en blé tendre Arvalis-Intercéréales #moisson2022

[Moisson 2022] Blé tendre « Des rendements estimés en légère baisse et d'une hétérogénéité inédite »

Sophie Guyomard, avec l'AFP Terre-net Média

La récolte de blé tendre s'annonce correcte en France, d'une qualité correspondant à la moyenne décennale, en dépit de rendements en légère baisse, à l'issue d'une campagne marquée par des « aléas climatiques exceptionnels », ont indiqué Arvalis-Institut du végétal et Intercéréales dans un communiqué commun du 1er juillet.

Blé tendre« Malgré une légère baisse de production, le blé français est au rendez-vous en 2022 tant pour les clients en France qu'à l'international » affirment Arvalis-Institut du végétal et Intercéréales. (©Terre-net Média)

Pour la 2e année consécutive, Arvalis-Institut du végétal et Intercéréales livrent leur estimation avant récolte du rendement de blé tendre en France. « Ce dernier atteindrait 69,5 q/ha, soit une baisse de 2 % sur un an et de 3 % par rapport à la moyenne des 10 dernières années », précisent-ils.

« La teneur moyenne en protéines est quant à elle estimée à 11,6 %, une valeur correspondant à la moyenne décennale. »

Pour suivre l'évolution de la moisson en temps réel et partager vos résultats, rendez-vous sur le site web de Moisson Live

Rendements en blé tendreMalgré la fiabilité éprouvée de la méthode, Arvalis–Institut du végétal et Intercéréales rappellent que ces données restent des prévisions et que la réalité des rendements et de la qualité de la récolte ne seront effectivement vérifiées qu’à la fin de celle-ci. (©Arvalis-Institut du végétal et Intercéréales)

Hétérogénéité sur l'ensemble du territoire 

On l'entend chaque année, mais les deux organismes soulignent, pour cette campagne, « une hétérogénéité inédite de la récolte sur l'ensemble du territoire, au sein d'une région et au sein d'une même exploitation ». En cause principalement : « les stress hydrique et thermique, et plus ponctuellement des épisodes de gel et de grêle ».

« Cette campagne a été difficile pour les producteurs. [...] Début avril, les céréales avaient un très bel état végétatif, après un hiver doux, mais certaines régions au sud de la Loire, en Charente, dans le Centre et l'Est, ont souffert du manque d'eau en mai », a expliqué à l'AFP Jean-François Loiseau, président d'Intercéréales. « Ce qui fait le rendement, c'est le tonnage à l'hectare, et aussi le nombre de grains par m2. Pour avoir une montée des tiges satisfaisante, il faut de l'eau en avril-mai. Puis, pendant la période de remplissage des grains, il faut nourrir la plante et éviter les trop fortes chaleurs », a-t-il détaillé.

« Le blé français pourra répondre aux besoins des marchés »

Le taux de protéines est important pour plusieurs raisons :  la qualité des grains détermine l'usage et la destination finale des céréales.

La France, premier producteur européen de blé tendre, a produit en moyenne 33,4 millions de tonnes de blé sur la période 2017-2021. Elle exporte la moitié de cette production, vers l'Union européenne (50 %) et des pays tiers. « Dans un contexte géopolitique particulièrement tendu, marqué par la guerre en Ukraine et des sécheresses dans plusieurs zones du monde », le blé français pourra « répondre à tous les besoins du marché français et assurer son rôle à l'international », affirme Jean-François Loiseau, qui estime que les exportations françaises « pourraient augmenter ».

> Retrouvez plus de détails sur la méthode de prévision de rendement d'Arvalis : 
La méthode utilisée repose sur trois approches complémentaires : 
- les résultats issus de modèles agro-climatiques mis au point par l'institut technique ;
- les mesures et les observations au champ sur des parcelles de blé tendre dans leurs principales régions de production : comptage d'épis, de grains, de leur poids et de leur teneur en protéines (plus de 150 mesures à l'échelle du pays) ;
- l'expertise du réseau des ingénieurs régionaux de l'institut. 
Ces résultats sont ensuite combinés et agrégés pour aboutir à l'estimation du rendement moyen national et à la teneur moyenne en protéines. 

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média