Communication et promotion du métier Avec l'Agora des collèges, l'agriculture se fait une place auprès des jeunes

Terre-net Média

Grâce à l'Agora des collèges, on entend parler d'agriculture dans les classes de 4e-3e de l'Oise et du Val-d'Oise. Un moyen de faire découvrir l'agriculture et le métier d'agriculteur aux élèves, en leur donnant une vision réaliste du secteur, et non partiale comme celle que véhiculent les médias grand public notamment. Si ces futurs consommateurs ne deviennent pas des "agribashers" et si, en plus, certains décident de reprendre une ferme, l'opération aura atteint son objectif.

"L'agriculture est dans la place" au collège, pourrait-on dire en langage "ado" suite à l'opération Agora des collèges, reconduite pour la deuxième année dans l'Oise et le Val d'Oise. La coopérative agricole Agora a mis en place un projet pédagogique pour faire connaître de façon positive l'agriculture et ses métiers aux élèves de 4e-3e qui, à cet âge, commencent à se poser de nombreuses questions, sur leur avenir bien sûr mais également sur des sujets de société tels que la protection de l'environnement, l'alimentation, le bien-être animal... C'est donc le moment idéal pour rétablir certaines vérités sur le secteur agricole et lutter contre les idées fausses qui circulent dans le grand public, par méconnaissance, en particulier en ce moment où l'utilisation de produits phytos et les conditions d'élevage font débat.

Au fil de l'année, 8 collèges, 27 classes et 675 élèves ont rencontré plusieurs fois, avec leurs professeurs, des salariés de la coopérative et des producteurs adhérents (27 au total respectivement) en classe, au silo et dans des exploitations. Ils ont pu découvrir le quotidien de ces exploitants, les différentes activités et productions de leur département, ce qu'est la coopération agricole − les métiers de collecte et stockage du grain entre autres − et l'importance des nouvelles technologies dans ce milieu professionnel. L'accent a été mis sur l'explication des pratiques des producteurs afin de montrer qu'elles respectent l'environnement et les animaux. « Des échanges constructifs se sont créés entre les collégiens et les agriculteurs », se réjouit Thierry Dupont, président d'Agora. L'objectif de ce dispositif est de « promouvoir une agriculture nourricière, transparente et innovante », ajoute la coopérative dans un communiqué.

Pour mettre en avant la capacité d'innovation du monde agricole, les participants de l'édition 2019 de l'Agora des collèges ont été accueillis mardi 11 juin sur la plateforme agronomique du groupe coopératif à Mouchy-le-Châtel dans l'Oise. Ils ont pu voir « un laboratoire à ciel ouvert, constitué de 2 000 micro-parcelles, où sont expérimentés les variétés de demain, de nouvelles techniques culturales et des leviers agronomiques pour réduire le recours aux phytosanitaires ». Cette année en effet, l'agronomie était au cœur du projet. « Face aux exigences des consommateurs et à la montée de l'agribashing, cette action est une manière pour nous d'accompagner nos adhérents dans la médiatisation positive de leur métier », conclut Thierry Dupont.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous