; Témoignage de Dimitar, agriculteur bulgare

Ils font l'agriculture européenne Bulgarie : «De 10 ha en vente directe à 4 300 ha pour l'export» chez Dimitar

Terre-net Média

Notre périple en Europe traverse cette semaine la Bulgarie. En 20 ans, la ferme de moins de 10 ha de Dimitar est devenue l'une des plus grandes du pays. Spécialisée dans les céréales et les oléoprotéagineux, majoritairement pour l'export, elle compte désormais 4 300 ha avec des rendements qui ont doublé en 15 ans. Face à la concurrence russe, elle s'est diversifiée dans la luzerne avec la création d'une usine de déshydratation d'une capacité de 70 000 t/an.

Cliquez sur les photos pour accéder aux témoignages.

« Il y a 20 ans, il n'y avait rien, à peine une cabane sans toilette », se souvient Dimitar. Difficile d'imaginer que sa ferme de moins de 10 ha, qui parvenait péniblement à faire vivre sa famille, serait aujourd'hui une exploitation de 4 300 ha de céréales et d'oléoprotéagineux, destinés à l'export essentiellement, et dont les rendements ont doublé en 15 ans. Ni qu'elle se serait diversifiée pour 50 % de son assolement dans la luzerne, déshydratée dans l'usine ADJ Agro Ltd, créée en 2017 avec son fils Andrei.

L'exploitation en bref

  • SAU : 4 300 ha (dont 2 150 ha de luzerne)
  • Assolement : blé, orge, maïs, oléoprotéagineux, luzerne
  • Production : 15 000 t de blé en moyenne quinquennale, 35 000 t/an de luzerne déshydratée à 26 producteurs
  • Transformation : une usine de déshydratation (capacité de 70 000 t/an)
  • Chiffres d'affaires : 10 M€
  • Main-d'œuvre :  3 personnes à temps plein + 90 salariés

Une croissance considérable, comme celle réalisée par quelques agriculteurs bulgares après la chute du mur de Berlin et le démantèlement de l'URSS, via la privatisation et redistribution des terres qui s'en est suivie. « En 2000, le foncier valait à peine 300 €/ha. Maintenant, c'est 6 000 € ! », lance Dimitar. Ainsi, de petites structures de quelques ares, commercialisant les produits de leur jardin en vente directe, sont devenues de grosses entreprises permettant, à la fois, de nourrir leurs concitoyens et d'exporter au départ des ports de la mer Noire. « Ne pouvant pas compter sur la compagnie ferroviaire nationale, nous avons nos propres camions », précise le producteur.

De 300 à 6 000 €/ha en 20 ans !

La luzerne déshydratée est exportée à 95 % dans 16 pays

À l'image d'autres pays de l'Est, la Bulgarie est désormais, en Europe, un producteur de blé de plus en plus présent face à la Russie. « Grâce aux subventions européennes, les agriculteurs ont pu acheter du matériel et des semences. Certains, comme nous, ont gagné beaucoup d'argent, systématiquement réinvesti », reconnaît l'exploitant avant d'ajouter : « Toutes charges confondues, nous produisons du blé à moins de 100 €/t, vendu en 2019 en moyenne 150 €/t avec des rendements optimisés à 80 q/ha et un taux de protéines autour de 12 %. »

Or les Russes ont des coûts 15 à 20 % inférieurs. « Ce n'était pas tenable pour nous », poursuit-il. D'où l'idée d'un nouveau débouché avec la luzerne, issue d'un voyage... en France ! Conquis par ses atouts agronomiques, notamment sa richesse en protéines, et sa rentabilité à long terme reposant sur un coût de production bas, Dimitar consacre 15 millions d'euros à ce projet. ADJ Agro Ltd collecte la production de 25 agriculteurs. Elle est exportée, à 95 %, dans 16 pays, en Asie et au Moyen-Orient principalement. « Prendre des risques ne nous a jamais fait peur d'autant que personne ne nous embête sur des critères écologiques », conclut-il.

Découvrez l'intégralité du témoignage de Dimitar, et une vingtaine d'autres ainsi que plein d'infos sur l'agriculture européenne, dans ce livre disponible sur le site internet des éditions France Agricole.

livre le tour d europe des dynamiques agricoles de christophe dequidt
Voir aussi l'interview de Christophe Dequidt, à propos de ce livre :
« Agriculture : un mot en voie de disparition »
(Re)lire la série de portraits de jeunes agriculteurs français, réalisée à partir de son livre "Le tour de France des jeunes talents de l'agriculture":
Des idées et de la motivation à revendre

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média