; L'agriculteur Valentinas Gémys, pionnier du bio en Lituanie, pour l'export

Ils font l'agriculture européenne Valentinas, Lituanie : « Exporter bio, les pays baltes au premier rang »

Terre-net Média

L'agriculture biologique se développe partout en Europe. À côté de l'Autriche et de ses 25 % de SAU en bio, les pays baltes se tournent de plus en plus vers ce mode de production, pour l'exportation essentiellement. Rencontre avec un pionnier, Valentinas Gémys, qui s'est lancé il y a 30 ans en Lituanie, où se poursuit notre périple à travers l'agriculture européenne.

Cliquer sur les photos pour accéder aux articles correspondants.

« Mes champs n'ont pas vu un produit phyto depuis 27 ans ! », s'exclame Valentinas Gémys, 63 ans, agriculteur lituanien en production biologique depuis 1992, date à laquelle il récupère 13 ha de terres familiales privatisées après la période soviétique. « Poursuivre l'agriculture ne faisait aucun doute pour moi, mais autrement », se souvient celui qui était auparavant agronome dans un kolkhoze

L'exploitation en bref

  • 1 900 ha en agriculture biologique :
700 ha de céréales (seigle + épeautre surtout)
600 ha de ray-grass semences
400 ha de jachère tournante (pour contrôler les adventices)
200 ha de cumin

  • Un silo de stockage de 3 500 t.

  • 11 UTH (dont 9 salariés à temps plein).

« À l'époque, nous étions cinq fermes bio dans le pays. Aujourd'hui, on compte 260 000 ha de céréales AB, notamment grâce aux subventions européennes. » Dans tous les états baltes, l'agriculture biologique connaît « une croissance exponentielle », en Estonie encore davantage qu'en Lituanie ou Lettonie. Ainsi, les Estoniens pourraient détrôner l'Autriche et devenir les premiers producteurs européens, en pourcentage de surface cultivée.

En 30 ans : de 5 fermes à 260 000 ha de céréales AB.

En 30 ans, l'exploitation de Valentinas s'est considérablement développée : avec son fils, il cultive actuellement près de 2 000 ha, dont la moitié en propriété, et emploie 9 salariés. Il faut dire, qu'à peine six années après s'être installé, il a pu acheter 900 ha à des investisseurs russes en faillite, à 30 € de l'hectare et qui en valent maintenant entre 4 000 et 6 000 !

Faites le tour de l'agriculture européenne en 10 infographies

Et retrouvez l'article sur Carina, éleveuse autrichienne en bio justement :
« En Autriche, le risque de surproduction en bio est réel »

Et celui de Pavel, en République tchèque, à la tête d'une ferme coopérative de 3 500 ha

La SAU, certifiée en agriculture biologique depuis 2004, se compose entre autres de 700 ha de céréales (seigle et épeautre principalement). « Tout le seigle est vendu sous contrat et certificat AB en Allemagne, Finlande et Suède. » En effet, malgré la forte hausse des surfaces en bio, le marché national ne suit pas...

Lire tout le témoignage de Valentinas, et une vingtaine d'autres ainsi que plein d'infos sur l'agriculture européenne, dans "Le tour d'Europe des dynamiques agricoles".

Livre disponible sur le site internet des éditions France Agricole.

livre le tour d europe des dynamiques agricoles de christophe dequidt
Voir aussi l'interview de Christophe Dequidt, à propos de ce livre :
« Agriculture : un mot en voie de disparation »
(Re)lire la série de portraits de jeunes agriculteurs français, réalisée à partir de son livre "Le tour de France des jeunes talents de l'agriculture":
Des idées et de la motivation à revendre

© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média