Statut du fermage L’impossible compromis entre fermiers et propriétaires

Terre-net Média

Garant d’un équilibre entre les intérêts des locataires et des bailleurs, le statut du fermage est malgré tout source de nombreux conflits devant les tribunaux paritaires des baux ruraux. Propriétaires, fermiers et juristes conviennent qu’il faut le réformer. Cependant, entre les deux parties prenantes, le compromis semble impossible. Les points de vue de la Snfm, la Snpr et Saf Agr'iDées.

Sylvie Le Brun

Sylvie Le Brun « Il faut un meilleur équilibre entre bailleurs et fermiers »

Présidente de la section nationale des fermiers et métayers (Snfm)

Agricultrice dans la Marne.

Son témoignage : « La Snfm est prête à revoir le statut du fermage en concertation avec les bailleurs, à condition que ce soit "donnant-donnant". Nous devons transmettre des exploitations pérennes... » 

Lire la suite de son témoignage .


Josiane Béliard
Josiane Béliard « Bientôt, il n’ y aura plus de terres en fermage »

Présidente de la section nationale des propriétaires ruraux (Snpr)

Agricultrice dans la Manche.

Son témoignage : « Plus les pouvoirs publics tardent à refondre le statut du fermage, plus les propriétaires s’en détourneront. Ils sont déjà... » 

Lire la suite de son témoignage .



Jean-Baptiste Millard
Jean-Baptiste Millard « Les baux cessibles sont une bonne solution »

Responsable Gestion des entreprises et Territoires de Saf Agr’iDées.

Secrétaire général de l’Association de droit rural.

Son témoignage : « Le statut du fermage est un équilibre très fragile entre les droits et les devoirs des propriétaires et des fermiers. Depuis 70 ans, il a parfaitement rempli sa mission, à savoir protéger le fermier... »  Lire la suite de son témoignage


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous