Transition de l'agriculture Sofiprotéol, modèle d'agilité

Terre-net Média

À l’occasion de ses rencontres annuelles, Sofiprotéol, la filiale du groupe Avril qui investit dans les projets des filières huiles et protéagineux, a souligné les atouts de son organisation pour répondre aux défis imposés par les attentes sociétales de plus en plus fortes.

De nombreux échanges aux rencontres Sofiprotéol le 21 janvierDe nombreux échanges aux rencontres Sofiprotéol le 21 janvier. (©Terre-net Média)

L’agriculture d’aujourd’hui est-elle en adaptation ou en transformation ? À cette question posée à plusieurs agriculteurs par Sofiprotéol, les réponses sont plutôt convergentes. « L’agriculture est en profonde évolution depuis le temps de mes grands-parents, mais aujourd’hui j’ai une impression de transformation de notre métier », explique l’un d’eux. « Les évolutions environnementales nous bousculent beaucoup et nous obligent à modifier nos façons de faire si on veut continuer à exister demain », constate un autre. Mais ce n’est « pas un point de rupture », estime un troisième.

Pour Luc Ozanne, directeur de l’investissement de la filiale d’Avril, la dynamique est double : « le secteur agricole est entré dans une économie de marché, et il effectue aussi une transition agro-écologique vers une agriculture moins dépendante de la chimie de synthèse, systémique, entraînant des tendances lourdes : une concurrence accrue, et une volatilité plus importante, ce qui nécessite de rendre l’agriculture plus résiliente ».

Et pour Sébastien Windsor, président de Terres Inovia, aujourd’hui, l’innovation est elle aussi différente de ce que l’on connaissait il y a plusieurs décennies. « Il faut assembler un panel de petits éléments de solution qui, ensemble, vont permettre de résoudre le problème. Notre vraie force, pour ça c’est notre organisation filière : avoir des fonds qui émanent de l’ensemble de l’interprofession, pilotés par des gens qui connaissent les problèmes », explique-t-il.

Innovation et communication

« Au début des années 2000, De Sangosse a pris un angle stratégique et a investi dans les biosolutions. Aujourd’hui, nous représentons 17 % des parts de marché en biocontrôle (…). On est dans une nouvelle transformation de l’agriculture, qui peut être très puissante… et avec Sofiprotéol, nous avons pu renforcer notre R&D, racheter des entreprises avec un périmètre international », témoigne Christophe Maquin, directeur du marketing et du développement chez De Sangosse.  

« La force de Sofiprotéol, c’est son agilité, avec une capacité d’accompagner les projets de petites filières et des projets plus ambitieux », explique de son côté Jean-François Loiseau, président d’Axéréal, alors que la filiale d’Avril a récemment accompagné le rachat des activités malt de Cargill par la coopérative.

« Nous avons la recherche permanente d’une meilleure performance au sein de nos filières. L’agilité, c’est un mot qui va très bien à Sofiprotéol, qui a une réelle capacité d’adaptation, une réelle ouverture à l’innovation », a d’ailleurs insisté Xavier Dorchies, directeur général délégué de Sofiprotéol, en ouverture des rencontres.

L’innovation se traduit aussi par de nouvelles démarches destinées à valoriser les pratiques agricoles auprès des consommateurs, comme Nouvelle agriculture de Terrena, ou encore celle lancée par LDC sur le poulet standard, « Nature d’éleveur ». Cependant, ces dynamiques doivent nécessairement être accompagnées par une communication adaptée. « Il ne faut pas que l’innovation soit rejetée par la société », explique Sébastien Windsor. D’autant plus que du côté des agriculteurs se fait sentir un fort besoin de « respect, de confiance et de bienveillance, parce que nous sommes aussi des professionnels », témoigne Sarah Singla, engagée en agriculture de conservation des sols.

Cela implique aussi de communiquer sur la rapidité des changements mis en œuvre par l’agriculture pour s’adapter aux attentes sociétales, dans un pas de temps qui ne correspond pas forcément au sien. « Il faut passer d'une transformation subie à une transformation choisie, le rôle de Sofiproteol est d'accompagner le monde agricole dans cette transformation », conclut Arnaud Rousseau, président d’Avril.

 


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous