Commerce extérieur En mai, les exportations de céréales ont chuté de 35 %

Terre-net Média

Le solde commercial des produits agricoles et agroalimentaires français atteint 481 millions d’euros en mai 2014, et diminue de 238 millions d’euros par rapport à mai 2013. Les exportations baissent plus vite que les importations.

Une étude du Service de la statistique et de la prospective du ministère de l’Agriculture révèle que « l’excédent des échanges en produits agricoles bruts s’élève à 67 millions d’euros (M€) en mai 2014, en baisse de 130 M€ par rapport à mai 2013. Le solde diminue vers l’UE, mais augmente vers les pays tiers. »

« Les exportations (1,07 milliard d’euros – Md d’€) diminuent de 278 M€ (- 21 %) par rapport à mai 2013. Les exportations de céréales, qui chutent de 248 M€ (- 35 %), continuent de subir la baisse des cours. Ainsi, les prix à l’exportation du blé tendre diminuent de 18 % par rapport à mai 2013, ainsi que ceux du maïs (- 15 %) et de l’orge (- 17 %). Les quantités exportées d’orge (- 47 %), de maïs (- 45 %) et de blé dur (- 38 %) baissent aussi. Les envois d’orge diminuent sur la plupart des destinations, ceux de maïs vers l’UE et ceux de blé dur vers l’Italie et la Tunisie.

En revanche, les quantités exportées de blé tendre restent stables, la baisse des envois vers le Royaume-Uni et le Yémen étant compensée par la hausse vers l’Algérie. Les exportations de légumes, dans un contexte de baisse globale des prix et des quantités vendues, diminuent de 66 M€. Cette baisse est particulièrement marquée pour la pomme de terre (- 30 millions d’euros), la tomate (- 12 M€) et le chou-fleur (- 10 millions d’euros) ».

« Les importations (1 Md d’€) diminuent de 148 M€ (- 13 %) par rapport à mai 2013. Les achats de colza diminuent de 40 M€, sous l’effet de la baisse des quantités achetées. »

« Tous produits confondus, l’excédent des échanges agroalimentaires français atteint 481 millions d’euros en mai 2014, et diminue de 238 millions d’euros (M€) par rapport à mai 2013. Les exportations baissent plus vite que les importations.

Avec les pays tiers, l’excédent (322 M€) reste stable par rapport à mai 2013. Les ventes de céréales diminuent de 31 millions d’euros, sous l’effet de la baisse des prix et des quantités vendues. Avec l’Union européenne, l’excédent (159 M€) diminue de 240 millions d’euros par rapport à mai 2013.

Sur les cinq premiers mois de l’année 2014, l’excédent atteint 3,9 milliards d’euros, en baisse de 1,2 milliard d’euros (Md d’€). Si l’excédent en produits transformés reste stable, celui en produits agricoles bruts diminue de 1,2 Md d’€. La baisse des cours des céréales fait chuter la valeur des exportations. »

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur :

Observatoire des marchés de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous