; La guerre en Ukraine pousse les céréales Euronext à des niveaux records

Euronext Guerre en Ukraine : les céréales poursuivent leur flambée historique

Terre-net Média

L’arrêt du trafic maritime en mer Noire et les sanctions économiques à l’encontre de la Russie provoquent une nouvelle flambée des prix. Les semis de printemps sont également sources d’inquiétudes. (Article publié initialement le 1er mars 2022)

Bateau de céréalesL'Ukraine a stoppé son activité maritime jusqu'à la fin de la guerre. (©Pixabay)

Les céréales poursuivaient leur envolée historique mardi à mi-séance sur Euronext dans un contexte toujours tendu aussi en raison de la guerre ukrainienne. Le conflit armé continue en effet de bloquer entièrement le trafic maritime en mer Noire et les sanctions économiques à l’encontre de la Russie viennent restreindre de plus en plus la capacité du pays à peser sur la scène internationale. Une bonne partie du marché considère désormais les disponibilités russo-ukrainiennes comme inaccessibles, ce qui vient drastiquement réduire l’offre mondiale pour une durée indéterminée.

Cotations des grains à 9h29 mercredi 2 mars. Cliquez sur le visuel pour accéder à toutes les cotations.Cotations des grains à 9h29 mercredi 2 mars. Cliquez sur le visuel pour accéder à toutes les cotations. (©Terre-net Média)

L’Occident est notamment monté d’un cran ces derniers jours en excluant des institutions financières russes du système d’échanges interbancaires Swift et en fermant son espace aérien aux compagnies russes. L’Ukraine demande désormais à la communauté internationale de fermer également ses ports à l’ensemble des navires russes et a confirmé l’arrêt de sa propre activité maritime jusqu’à la fin de la guerre. Des bombardements sur des terminaux portuaires ukrainiens ont par ailleurs été rapportés.

Le début des semis d’orges de printemps et de maïs prévu ces prochaines semaines en Ukraine est également remis en question par la guerre, apportant ainsi un risque sur l’offre prochaine campagne.

Vers 14h00, le blé Euronext à échéance mars 2022 bondissait de 23,75 €/t, à 346,25 €/t, tandis que le contrat mai 2022 flambait de 21,5 €/t, à 337 €/t. Le maïs Euronext à livraison mars 2022 grimpait de 14,25 €/t, à 325,25 €/t, le terme juin 2022 augmentait de 17,5 €/t, à 308,25 €/t.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous

Terre-net Média