[L'info marché du jour] Moisson 2021 La France produirait 35,9 Mt de blé, soit 7 Mt de plus que l'an passé !

Terre-net Média

La moisson 2021 de blé française s'annonce, pour le moment, nettement meilleure que celle l'année dernière : + 7 Mt, à près de 36 Mt. À condition bien sûr que d'ici là, aucun aléa météo ne vienne remettre en cause ces perspectives.

La récolte de blé française 2021 serait dans la moyenne haute de ces sept dernières années.

Vers une meilleure moisson de blé en France en 2021 que l'année dernière : c'est ce sur quoi table le Coceral avec une estimation à 35,9 Mt, ce qui représente près de 7 Mt supplémentaires par rapport à la campagne dernière (29,2 Mt) ! Pour rappel, la production s'était établie à 39,4 Mt en 2019, 34,1 Mt en 2018, 37,8 Mt en 2017 et 28,5 Mt en 2016, après un record à 40,9 Mt en 2015. Il faut dire que « les conditions climatiques sont toujours aussi favorables dans l'hémisphère nord », mentionne Marius Garrigue sur Terre-net.fr.

À lire, l'info marché du jour du 05/03/21 : L'Ukraine, aussi, récolterait 4 Mt de plus cette année qu'en 2020

D'ailleurs, selon FranceAgriMer, le pourcentage de cultures dans un état "bon à très bon" demeure de 88 % en France, contre 64 % l'an passé à la même période et 82 % en moyenne quinquennale. De quoi « maintenir la pression sur les prix du blé », constate le spécialiste.

Projections en baisse en Europe

En Europe par contre, les prévisions de récolte ont été abaissées de 1,5 Mt, à 141,5 Mt, en raison de la diminution des surfaces semées en Allemagne, Italie et Hongrie. Parallèlement, la demande internationale reste « discrète et bien couverte par les exportateurs de mer Noire et de l’hémisphère Sud ». Notons que les exportations russes de la céréale sont « au plus bas depuis la mi-novembre », avec une baisse à 600 kt en S-1. Sans doute la conséquence de la taxe à l'export de 50 €/t en vigueur depuis le 1er mars.

Retour, pour finir, dans notre pays. « En orges d’hiver, le crop rating progresse de 84 à 85 %, bien au-delà de l’an passé où il s'affichait à 63 %, ajoute Agritel dans une note parue ce matin. Les semis d’orge de printemps ont nettement progressé, réalisés à hauteur de 90 % contre 51 % au 8 mars. » Quant au colza, les parcelles sont « très hétérogènes », certaines ayant été retournées, et la collecte 2021 pourrait être « de nouveau décevante ». 

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous