[L'info marché du jour] Moisson 2021 Blé : 79,3 Mt produites en Russie, rendement de 5,89 t/ha en Europe

Terre-net Média

Alors que SovEcon a augmenté de 3,1 Mt ses prévisions de production de blé russe pour 2021, à 79,3 Mt, le service Mars estime que le rendement moyen pourrait atteindre 5,89 t/ha en Europe. Des perspectives encourageantes qui reposent sur des conditions climatiques favorables.

moisson de bleL’an passé, la récolte de blé russe s'était élevée à 85,9 Mt, un quasi record ! (©Pixabay)

En 2021, la Russie pourrait produire 79,3 Mt de blé, a annoncé SovEcon, soit 3,1 Mt de plus que ses dernières estimations. « Les conditions climatiques se sont en effet nettement améliorées depuis plusieurs semaines dans le pays », observe Marius Garrigue sur Terre-net.fr. Une information qui a « accentué la pression sur les cours de la prochaine récolte ». L’année passée toutefois, la production s'était élevée à 85,9 Mt, un chiffre proche du record historique !

Agritel se montre plus prudent : « La sortie d’hiver va permettre de mieux mesurer quel aura été l’impact de celui-ci sur l’état des cultures, principalement sur le bassin mer Noire. » Le cabinet spécialiste des marchés agricoles ajoute d'ailleurs : « Si la situation en Ukraine semble satisfaisante, le doute subsiste encore dans le centre de la Russie. » Selon le ministère de l’agriculture notamment, « les conditions des cultures d’hiver sont moins bonnes » qu'il y a un an. Pour le moment, 76,5 % des blés sont jugés "bons à satisfaisants" par les organes régionaux de gestion du complexe agro-industriel.

Météo favorable aussi aux États-Unis

Plus optimiste, l'institut météorologique Roshydromet table sur seulement 7-9 % de champs dégradés. En outre, la fonte des neiges pourrait être bénéfique. Toujours concernant la météo, elle continue d'être propice aux cultures en Europe et aux États-Unis, ce qui limite les risques pour l'instant sur la collecte à venir. Les pluies régulières sur les Grandes plaines américaines sont à la fois favorables au blé d'hiver et aux semis de printemps qui démarrent (à noter, également, que des précipitations sont enfin tombées en Argentine, bénéfiques au maïs, mais elles demeurent hétérogènes). Dans le Kansas, note Agritel, seuls 17 % des surfaces sont désormais en déficit hydrique contre 45 % une semaine plus tôt.

À la faveur de ces bonnes conditions climatiques, le service européen Mars prévoit un rendement moyen en blé tendre en Europe pour 2021 de 5,89 t/ha, contre 5,7 t la campagne précédente, supérieur de 3,5 % à la moyenne quinquennale. « De même, en orges d’hiver, le rendement moyen européen s’afficherait à 5,88 t/ha (+ 4,7 % par rapport à la moyenne sur cinq ans) et en colza à 3,26 t/ha », ajoute Agritel.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous