Euronext Le blé se heurte au seuil de 190 €/t

AFP

Les prix du blé étaient en repli dans un marché toujours indécis mardi après-midi, après avoir tutoyé la veille le seuil de 190 euros pour la prochaine récolte.

Les conditions climatiques très contrastées, d'une région à l'autre de l'Europe, pouvaient notamment expliquer ces louvoiements du marché, en pleine période de « weather market » (fluctuations de marché dues à la météo, NDLR).

« Les conditions climatiques très sèches sur une grande partie de l'Europe soutiennent les cours, alors qu'à l'opposé le bassin (de production de la) mer Noire reçoit actuellement de nombreuses précipitations », soulignait le cabinet Agritel dans une note. « Ces dernières sont très bénéfiques, notamment pour les cultures de printemps. Ainsi l'Ukraine pourrait afficher cette année une récolte record de maïs », poursuivait Agritel.

En Russie et en Ukraine, les cours des céréales, exprimés en dollars, progressaient en raison notamment d'un renforcement des devises locales.

Peu avant 14h (12h GMT) sur Euronext, la tonne de blé tendre reculait de 1,25 euro sur l'échéance de septembre à 188 euros et d'1 euro sur l'échéance de décembre à 190 euros, pour un peu plus de 10 000 lots échangés.

La tonne de maïs, elle, reculait de 25 centimes sur l'échéance de juin à 167,50 euros et de 50 centimes sur le contrat d'août à 171 euros, pour environ 600 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous