Chicago Le maïs profite de la compétitivité américaine

AFP

Le cours du maïs a nettement progressé jeudi à Chicago alors qu'un rapport mensuel du département américain de l'agriculture (USDA) a fait état d'une hausse des prévisions annuelles d'exportations américaines à l'étranger. Le blé a aussi avancé tandis que le soja a reculé. « Le maïs est porté par des fondamentaux solides et des ventes exceptionnellement bonnes depuis deux mois », a indiqué Bill Nelson de Doane Advisory Services.

Le cours de la céréale a bénéficié d'une révision à la hausse des anticipations d'exportations américaines de 175 millions de boisseaux, à 2,23 milliards de boisseaux, « reflétant la compétitivité des prix américains, des ventes exceptionnellement élevées et d'une baisse des exportations de l'Argentine », en proie à une sécheresse persistante, a affirmé l'USDA dans son rapport. Plus tôt dans la journée, une vente de 110 000 tonnes de maïs vers le Japon a été annoncée par l'USDA, le ministère ayant également noté jeudi dans un rapport hebdomadaire une progression de 6 % des ventes de maïs américain par rapport à la moyenne des quatre dernières semaines, avec 1,86 million de tonnes vendues.

Le blé a été temporairement lesté par une progression des estimations des stocks américains à 1,03 milliard de boisseaux cette année contre 1,01 milliard anticipé par les analystes, ainsi que des stocks mondiaux. Mais les cours sont ensuite repartis à la hausse en raison de « la sécheresse toujours présente dans les régions productrices de blé d'hiver aux États-Unis » selon Bill Nelson. Par ailleurs, les prévisions d'exportations américaines ont été réduites de 25 millions de boisseaux, « en raison de la baisse des prix dans certains marchés concurrents internationaux », a affirmé l'USDA.

Pluies en Argentine

Le soja a de son côté beaucoup fluctué au cours de la séance. « Les prévisions sur les stocks mondiaux sont en recul par rapport au mois précédent » et par rapport aux estimations des analystes, a indiqué Bill Nelson, ceux-ci étant désormais attendus à 94,4 milliards de boisseaux selon les chiffres mensuels de l'USDA. La prévision de production argentine a par ailleurs fortement reculé par rapport au mois précédent et cette baisse n'a pas été compensée par une hausse suffisante de la production brésilienne. Dans le même temps, les ventes américaines hebdomadaires à l'étranger se sont affichées en hausse selon l'USDA, à 2,6 millions de tonnes pour la semaine achevée le 1er mars. Toutefois « ces bonnes nouvelles semblent avoir déjà été intégrées aux cours et le soja a subi des prises de bénéfices après une forte progression » dans les séances qui ont précédé, a affirmé Dewey Strickler de Watch Market Advisors. De plus, des pluies sont attendues la semaine prochaine en Argentine, accélérant la baisse des cours, a-t-il ajouté.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mai, le contrat le plus actif, a clôturé à 3,9350 dollars contre 3,8725 dollars la veille. Le boisseau de blé pour mai, également le contrat le plus échangé, a terminé jeudi à 4,9925 dollars contre 4,9725 dollars à la clôture mercredi. Le boisseau de soja pour la même échéance, le contrat le plus actif, a fini à 10,6400 dollars contre 10,6525 dollars à la précédente clôture.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous