Chicago hebdo Le maïs rebondit après plusieurs baisses

AFP

Les cours du maïs cotés à Chicago se sont nettement redressés vendredi après trois séances de repli, les investisseurs ayant manifesté plus tôt dans la semaine leur scepticisme sur l'accord commercial préliminaire entre la Chine et les Etats-Unis. Le blé et le soja ont aussi monté.

Mais grainLa remontée des cours du maïs « a tiré vers le haut le blé et le soja », a indiqué Brian Hoops de Midwest Market Solutions. (©Terre-net Média)

« On observe un important rebond technique. Les contrats à terme de maïs ont baissé bien plus que ce qui était justifié hier et ils effacent une partie de leurs pertes aujourd'hui », a commenté Brian Hoops de Midwest Market Solutions. « Cela a tiré vers le haut le blé et le soja », ajoute l'expert. Les termes de l'accord commercial dit de "phase un", signé entre Washington et Pékin mercredi, n'avaient pas entièrement convaincu les acteurs du marché. Selon le texte, la Chine s'est engagée à acheter au cours des deux prochaines années pour 32 milliards de dollars de produits agricoles de plus qu'en 2017 (24 milliards de dollars). Plusieurs analystes avaient estimé que ce montant était peu réaliste.

Voir également le dernier point mensuel de FranceAgriMer :
Nouvelle augmentation des perspectives d'exports du blé français

Les prix du maïs ont également été portés vendredi par les prévisions météorologiques en Argentine, gros producteur de la céréale. « Un temps plus sec est annoncé les 15 prochains jours en Argentine, ce qui risque de conduire à une réduction de l'humidité des sols et de poser des problèmes pour les cultures du sud-est du pays », note Katie Murphy de CHS Hedging. Du côté du soja, des pluies annoncées au Brésil pourraient améliorer l'humidité des sols dans le nord du pays, mais également retarder les récoltes de l'oléagineux dans le Mato Grosso et le Goias, indique Mme Murphy. À noter : les marchés agricoles seront fermés lundi, jour férié aux États-Unis (Martin Luther King Day).

Le boisseau de blé pour livraison en mars, le plus actif, a fini à 5,7050 dollars contre 5,6525 dollars à la précédente clôture (+ 0,93 %). Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en mars, également le plus échangé, a terminé vendredi à 3,8925 dollars contre 3,7500 dollars la veille (+ 3,66 %). Le boisseau de soja pour livraison en mars, le plus échangé, a terminé à 9,2975 dollars contre 9,2400 dollars jeudi (+ 0,61 %).

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous