Chicago hebdo Le marché avait anticipé le rapport Wasde, maïs et soja remontent

AFP

Les cours du maïs et du soja ont réagi positivement vendredi à Chicago aux chiffres du rapport américain Wasde sur l'offre et la demande mondiales agricoles, tandis que le blé s'est légèrement replié.

champ de mais Les surfaces américaines de maïs pour la prochaine campagne seraient plus faibles que prévu. (©Pixabay)Ce rapport Wasde très attendu, établi chaque mois par le ministère de l'agriculture américain (USDA), a montré que la production mondiale de maïs et de blé devrait augmenter pour la campagne 2021/2022. « Sur les marchés agricoles, tout était centré autour du rapport Wasde », a expliqué Dewey Strickler, d'Ag Watch Market Advisors.

Pour les États-Unis, la production de maïs a été revue en nette hausse à 380,9 millions de tonnes en septembre (contre 374,7 Mt en août), compensant largement une légère baisse de la récolte brésilienne. Quant au soja, les prévisions ont aussi été revues à la hausse aux USA à 119 millions de tonnes en septembre contre 118 millions en août.

Les perspectives de production de blé américain sont restées stables à 46,18 millions de tonnes en septembre, avec une légère baisse des stocks. Ces données « ont été un peu meilleures qu'attendu mais elles étaient déjà très anticipées » par les marchés, a souligné Dewey Strickler.

Des surprises quant aux surfaces en maïs et soja

« Ce rapport était plutôt négatif pour les cours agricoles mais les courtiers l'avaient prévu et avaient acheté sur la rumeur », ce qui a fait remonter les prix du maïs et du soja vendredi à la publication du rapport, a encore indiqué le courtier. Selon lui, « les contrats étaient survendus avant la publication du rapport ». Pour Dan Cekander de DC Analysis, il y a eu des surprises du côté des surfaces consacrées au soja aux États-Unis qui ont été réduites, « ce qui a dopé les cours de l'oléagineux ». Les surfaces semées en maïs sont ressorties aussi un peu plus faibles que prévu. 

Sur un autre front, les dégâts provoqués par l'ouragan Ida au port de La Nouvelle Orléans en Louisiane, l'un des plus importants du pays pour l'exportation de céréales, continuaient de ralentir l'expédition des exportations. « Certains ascenseurs à grains », endommagés par la tempête, et les pannes de courant « vont être réparés d'ici la fin du mois, d'autres à la mi-octobre », a indiqué Dan Cekander. « Cela ralentit les exportations mais c'est un problème temporaire. En tout cas, il n'y a pas de doute que le mois de septembre va être un mois calme », a-t-il ajouté. L'USDA a par ailleurs annoncé une vente à l'exportation vers la Chine de 132 000 tonnes de soja, la troisième vente de la semaine vers ce pays.

Le boisseau de blé (environ 27 kg) pour livraison en décembre a clôturé à 6,8850 dollars contre 6,9225 dollars jeudi, en repli de 0,54 %. Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre a terminé à 5,1750 dollars contre 5,1000 dollars la veille, en hausse de 1,47 %. Le boisseau de soja (environ 27 kg) pour livraison en novembre a conclu à 12,8650 dollars contre 12,7050 dollars, en progrès de 1,25 %.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous