CHICAGO HEBDO Le soja au plus bas depuis presque deux mois

AFP

Les prix du soja côté à Chicago sont tombés vendredi à leur plus bas en près de deux mois, fragilisés par les incertitudes commerciales. Ceux du blé ont augmenté et ceux du maïs sont restés stables. Les investisseurs ont tenté d'interpréter les messages discordants des présidents américain et chinois sur le commerce : Donald Trump a estimé qu'un accord avec Pékin était toujours à portée de main quand Xi Jinping s'est dit prêt à en découdre.

Les prix du soja côté à Chicago sont tombés vendredi à leur plus bas en près de deux mois, fragilisés par les incertitudes commerciales.Les prix du soja côté à Chicago sont tombés vendredi à leur plus bas en près de deux mois, fragilisés par les incertitudes commerciales. (©Pixabay) 

« Dans l'ensemble, les nouvelles sur le commerce ne semblent pas particulièrement bonnes », note Mike Lung de la maison de courtage d'Allendale.
Les prix de l'oléagineux, dont la Chine est le premier importateur mondial, sont affectés par la guerre commerciale que se livrent depuis plus d'un an et demi les deux premières économies mondiales.
Les prévisions météorologiques en Amérique du Sud ont également pesé sur le cours du soja.
« Il y aura des pluies ce week-end au sud de l'Argentine et au nord du Brésil. Si les conditions pour les semis seront favorables dans une grande partie du Brésil, l'Argentine va faire face à de nouvelles sécheresses à l'approche du mois de décembre », indiquent les analystes d'Allendale.


Le blé est lui revenu à son niveau de mercredi, après avoir enregistré un recul jeudi.
« C'est bon signe, car le blé a plutôt eu tendance à s'affaisser en fin de semaine ces derniers temps », note Michael Zuzolo de Global Commodity Analytics.
Les prix du maïs ont stagné dans un marché calme, les analystes de CHS Hedging évoquant comme principal facteur vendredi la bonne santé du secteur de l'éthanol, qui est fabriqué principalement à partir de la céréale.
Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le plus échangé, a terminé vendredi à 3,6875 dollars contre 3,6850 dollars jeudi (+0,07%).
Le boisseau de blé pour livraison en mars, le plus actif, a fini à 5,1525 dollars contre 5,1200 dollars à la précédente clôture (+1,32%).
Le boisseau de soja pour livraison en janvier, le plus échangé, s'est établi à 8,9700 dollars contre 9,0100 dollars la veille (-0,44%).

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous