Euronext Blé et maïs indécis, à l'image du marché

AFP

Les prix du blé et du maïs restaient hésitants à la mi-journée sur le marché européen, après une baisse générale lundi dans un marché attentif à la situation en Chine et aux perspectives de récoltes.

port d exportation  En blé, les inspections américaines à l'export « se stabilisent à 563 400 t », en hausse comparé à la semaine précédente, et « le maïs rebondit » à 403 100 t, indique le cabinet Inter-Courtage. (©Terre-net Média) 

Les cours des céréales se sont repliés lundi, inquiets de la situation du promoteur immobilier chinois Evergrande, au bord de la cessation de paiements. Aux États-Unis, le ministère de l'agriculture a publié son rapport hebdomadaire sur les inspections à l'exportation : « En blé, le chiffre se stabilise à 563 400 tonnes », en hausse par rapport à la semaine précédente, et « le maïs rebondit » à 403 100 tonnes, note le cabinet Inter-Courtage.

Les semis de blé d'hiver progressent aux US comme dans le bassin de production de la mer Noire, dans un climat favorable, notamment dans le sud de la Russie. Les conditions de culture sont également très bonnes pour le maïs américain. En France, le Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM) a fait état d'une situation globalement très satisfaisante des nappes phréatiques au 1er septembre 2021, à des niveaux au dessus des moyennes mensuelles. Les récoltes de maïs, culture exigeante en eau, ont débuté avec des rendements élevés.

Exportations importantes de blé russe

Sur la scène internationale, Agritel signale un appel d'offres de l'Algérie pour du blé dur, dans un marché toujours tendu après un été marqué par la sécheresse au Canada et dans le nord américain. La Jordanie a elle lancé un appel d'offres pour 120 000 tonnes d'orge fourragère.

Les exportations de blé russe demeurent élevées, « affichées à 1,2 million de tonnes la semaine passée contre un million de tonnes la semaine précédente », selon Agritel, qui rappelle que les taxes à l'exportation pour le blé en Russie devraient baisser à compter de mercredi à près de 51 dollars la tonne.

Vers 12h15 (10h15 GMT) sur Euronext, la tonne de blé tendre était en hausse de 50 centimes d'euro sur l'échéance de décembre, à 246,25 euros et inchangée sur l'échéance de mars, à 241,75 euros, pour plus de 5 500 lots échangés. La tonne de maïs était en recul de 50 centimes d'euro sur l'échéance de novembre, à 216,25 euros, et de 1,50 euro sur l'échéance de janvier, à 217,50 euros, pour quelque 660 lots échangés.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous