Chicago Maïs et blé plombés par les tensions commerciales et la météo favorable

AFP

Les cours du maïs et du blé cotés à Chicago ont nettement reculé mardi face à la pression des tensions commerciales et d'une météo favorable. Ceux du soja ont aussi baissé, mais leur repli a été limité par de bons chiffres sur les exportations.

Le marché « reste fragilisé par tous les développements sur le front commercial qui ont eu lieu entre la Chine et les Etats-Unis ce week-end », estime Bill Nelson, de Doane Advisory Services. Des droits de douane supplémentaires frappant des milliards de dollars de produits chinois sont entrés en vigueur dimanche aux Etats-Unis. Face à la surenchère de Donald Trump, la Chine a annoncé lundi le dépôt d'une plainte à l'Organisation mondiale du Commerce (OMC). Et mardi, le président américain a mis en garde Pékin contre la tentation de jouer la montre dans les négociations commerciales dans l'espoir qu'il ne soit pas réélu en 2020.

« Malgré tous ces tumultes, un rapport hebdomadaire a montré que la Chine avait acheté beaucoup de soja, bien plus qu'attendu par les analystes en tout cas », remarque Bill Nelson. Selon ce document, qui recense les exportations de produits agricoles, quelque 1,28 million de tonnes de soja ont été expédiées à l'étranger depuis les Etats-Unis lors de la semaine se terminant le 19 août, dont 868 000 vers la Chine. « Certains parlent du fait que la récolte brésilienne ne serait finalement pas aussi importante que prévu et que les Chinois, malgré les taxes élevées à l'importation, soient en quelque sorte obligés de se tourner vers le soja américain », avance Bill Nelson.

Les acteurs du marché étaient aussi dans l'attente de la diffusion, après la clôture mardi, du rapport hebdomadaire sur l'avancée des moissons et la qualité des récoltes. Ils s'attendent majoritairement à une légère amélioration de la production pour le maïs comme pour le soja, qui pourrait s'accentuer dans les semaines à venir « dans la mesure où les prévisions météorologiques pour les prochaines semaines sont plutôt favorables », remarque le spécialiste.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le plus échangé, a terminé mardi à 3,6100 dollars, contre 3,6975 dollars vendredi (- 2,37 %). Les marchés étaient fermés lundi à l'occasion d'un jour férié aux Etats-Unis. Le boisseau de blé pour livraison en décembre, le plus actif, a fini à 4,5350 dollars, contre 4,6250 dollars à la clôture précédente (- 1,95 %). Comme pour le maïs, il s'agit de son prix le plus bas depuis mai. Le boisseau de soja pour livraison en novembre, le plus échangé, s'est établi à 8,6850 dollars contre 8,6900 dollars, vendredi (- 0,06 %).

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous