Essai tracteur Fendt Olivier Leroy : « 1000 Vario, le plus puissant des tracteurs conventionnels »

Terre-net Média

Moteur Man de 12,4 l développant jusqu'à 500 ch de puissance, 40 km/h à seulement 950 tr/min, transmission Vario Drive, circuit hydraulique jusqu'à 430 l/min de débit, système de télégonflage Vario Grip... Le nouveau fleuron de la gamme de tracteurs conventionnels Fendt regroupe les principales technologies de la marque. Un tracteur exclusif, capable de transmettre toute sa puissance au sol via des roues, là où les concurrents adoptent des chenilles.

À

peine la récolte des céréales terminée, rendez-vous chez Hubert Thomas, agriculteur à Éplessier dans la Somme. Objectif : tester la nouvelle bête de traction de chez Fendt ! La particularité du Fendt 1000 Vario  : les chevaux du moteur transmettent leur puissance au sol grâce à des roues, là où ses principaux concurrents font appel aux chenilles. Selon Olivier Leroy, responsable publicité et promotion des ventes de la marque, le concept se résume en une phrase : « la gamme 1000 Vario est la plus puissante des séries de tracteur standard au monde ». Elle compte quatre modèles, le 1038, 1042, 1046 et 1050, dont la puissance s’échelonne de 380 à 500 ch !

40 km/h à seulement 950 tr/min !

Et autant dire que la marque n’est pas peu fière de cette prouesse technologique. Grâce au bras de levier obtenu par les roues arrière dont le diamètre atteint 2,35 m, toute la puissance fournie par le moteur Man de 12,4 l de cylindrée est transmise aux roues. Sur le 1042 Vario, modèle mis à disposition pour l’essai, le bloc six cylindres développe 2 100 Nm de couple maximal entre 1 000 et 1 500 tr/min. Sur la route, le bolide atteint 60 km/h à seulement 1 450 tr/min. En France, où la législation n’autorise pas de circuler à plus de 40 km/h, le régime n’excédera pas les 950 tr/min. Moteur, transmission, hydraulique, ventilateur, accessoires… chaque composant du véhicule a été optimisé pour atteindre ce niveau de performance.

Côté refroidissement, là où la majorité des radiateurs sont positionnés devant le ventilateur, les ingénieurs de la marque inversent sa position. Du coup, plutôt que d’aspirer la chaleur côté moteur, le système avale de l’air frais provenant de l’extérieur. En outre, l’entraînement hydrostatique indépendant de l’hélice du ventilateur adapte en permanence son régime de rotation en fonction des besoins du moteur et des autres composants. Quand la température est stable, le ventilateur ralentit pour réduire la consommation de carburant.

Vario Drive : répartition intelligente du couple

Pour conserver une adhérence optimale, sur la route comme au champ, Fendt installe la nouvelle transmission Vario Drive. Elle a d'ailleurs été spécialement conçue pour équiper ce mastodonte. « La technologie gère l’essieu avant et arrière de manière indépendante et répartit librement le couple entre chacun selon leur besoin », explique le spécialiste. Résultat : quel que soit l'état du terrain, le tracteur garde une adhérence maximale ! Sans oublier le système de télégonflage Vario Grip, qui adapte automatiquement la pression des pneumatiques. Par exemple, au transport, il suffit d’activer le mode route sur le terminal Vario Tronic pour que le dispositif gonfle les roues à la pression enregistrée. Au champ, l’opérateur sélectionne le type de travail à réaliser et précise le lestage de l’engin. L’électronique calcule et propose ensuite la pression adéquate. Après validation du chauffeur, la pression varie pour atteindre cette valeur.

Autre atout du système, le respect des sols. Malgré un poids à vide de 14 t, l'engin limite son impact sur le sol. Un poids plume à côté de ses principaux concurrents, qui dans cette catégorie de puissance, dépassent souvent 20 t ! Du coup, la charge utile du tracteur augmente. En version homologuée 40 km/h, le PTRA atteint 23 t et le tracteur embarque jusqu’à 9 t. Une capacité idéale pour transporter un outil dont le gabarit correspond à celui de la machine.

Circuit hydraulique jusqu’à 430 l/min

« Pour alimenter le circuit hydraulique, la pompe à détection de charge débite jusqu’à 165 l/min, voire 220 si l’agriculteur opte pour l'autre modèle, disponible en option. Et pour les travaux encore plus exigeants, le débit peut être poussé carrément à 430 l/min ! Dans cette configuration, une seconde pompe de 210 l/min de débit est jumelée à la première. Les deux alimentent jusqu’à six distributeurs double effet à l’arrière et un à l’avant. La capacité d'huile exportable vers l'outil est de 100 l.

Le 1000 Vario répond aux exigences de la norme Mother Regulation. À son entrée en vigueur, le tracteur pourra être commercialisé en France sans limitation de vitesse. « C’est en tout cas la position adoptée par la marque. Il incombe aux conducteurs de respecter le code de la route français, qui prévoit une vitesse maximale de 40 km/h pour la circulation des véhicules agricoles et 25 dans certaines conditions », rappelle avec insistance le représentant de la marque.

Depuis le début de la campagne de démonstration en septembre 2016, une trentaine d’engins a été vendue en France. « Les entreprises de travaux agricoles représentent la majorité de nos clients. L'autre partie travaille dans les travaux publics ou dans l'agro-foresterie. Ces chantiers sont très friands de machines polyvalentes de forte puissance », conclut Olivier.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous