Biostimulant
Elicit Plant veut booster la résistance des cultures au stress hydrique

« Créée par des agriculteurs pour les agriculteurs », Elicit Plant, basée en Charente, s’apprête à mettre sur le marché des solutions à base de phytostérols végétaux pour aider les cultures face au stress hydrique notamment.

« Il s’agit d’une initiative inédite car c’est une ferme de précision qui se trouve au cœur du projet : une exploitation, implantée près de La Rochefoucauld (Charente), équipée d’un laboratoire R&D dernier cri de 600 m². » Né en 2017, « Elicit Plant a déjà déposé trois brevets pour protéger les développements de la technologie et les applications produits autour d’une matière active d’origine naturelle, jamais valorisée jusqu’alors en application agricole : des phytostérols végétaux », présentent les équipes d'Elicit Plant.

Après quatre années de recherche, l'entreprise met en avant un biostimulant qui « réduit sensiblement le besoin en eau des cultures, tout en sécurisant le potentiel récolte ». « Sur soja, nous obtenons 20 % de rendement supplémentaire avec un excellent retour sur investissement, puisque pour l’agriculteur les gains sont 3 à 7 fois supérieurs à la mise de fond, détaille Aymeric Molin, directeur général d’Elicit Plant. Il s’agit d’une excellente nouvelle pour une culture en plein essor, du fait du plan protéagineux. Nous enregistrons également de très bons scores sur maïs et  tournesol. »

Selon Elicit Plant, « plusieurs AMM sont attendues prochainement au niveau mondial : en France, bien sûr, mais aussi dans les pays producteurs comme le Brésil ou les USA, où 70 millions d’hectares sont destinés à la culture du soja sans irrigation ». Ils étudient également cette solution sur d'autres cultures, qui peuvent être soumises au stress hydrique, comme le blé et l'orge.

Inscription à notre newsletter
a lire également

Soyez le premier à réagir