[Dans le rétro] Octobre 2013 Choix français pour la Pac, vols, écotaxe…

Terre-net Média

Revivez, mois par mois, les évènements qui ont marqué l’actualité économique, politique et syndicale de cette année écoulée. Octobre 2013 est marqué par l’annonce des choix français concernant la réforme de la Pac et par la fronde contre l’écotaxe.

François Hollande, président de la République, accompagné par Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture et Guillaume Garot, ministre de l’Agroalimentaire au Sommet de l’élevage.François Hollande, président de la République, accompagné par Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture et Guillaume Garot, ministre de l’Agroalimentaire au Sommet de l’élevage. (©Terre-net Média)

Entre deux rendez-vous avec des leaders syndicaux – le premier avec Xavier Beulin, leader de la Fnsea, le second avec Jean Mouzat, président du Modef, François Hollande se rend au Sommet de l’Elevage, à Cournon, pour annoncer ses choix quant à la déclinaison française de la Pac. Une Pac qui donne la priorité à l’élevage et qui suscite logiquement de très nombreuses réactions.

Parmi les réactions, celle des représentants de  la Confédération paysanne, qui « ne veulent pas être pris pour des moutons ». Ces derniers manifestent en pleine journée contre le gaspillage alimentaire.

Par ailleurs, la fronde contre l’écotaxe ne faiblit pas. Au contraire, elle prend une tournure nationale. Face aux manifestations, voire aux violences, Jean-Marc Ayrault est contraint d’en annoncer la suspension.

Mais l’écotaxe ne semble être finalement qu’un arbre cachant la forêt, ou plutôt la goutte d’eau qui fait déborder le vase. Et des voix s’élèvent déjà pour demander une véritable réforme fiscale, pour que la fiscalité s’adapte à l’évolution des marchés, comme ont su le faire les Danois, Allemands et Néerlandais.

Focus sur les vols dans les exploitations

Aussi, les consultations de préparation du projet de loi d’avenir avancent doucement, mais surement. Germinal Peiro, député de Dordogne, est nommé rapporteur du projet de texte.

Malgré les difficultés, et notamment la recrudescence des vols dans les exploitations, dont Terre-net publie les chiffres département par département, le métier d’agriculteur est classé deuxième métier qui rend le plus heureux par nos confrères du Nouvel observateur.


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous