L'info marché du jour Après les semis et les moissons retardés, les cultures US face aux maladies

Terre-net Média

La série noire se poursuit aux États-Unis : après avoir retardé les semis de printemps et le début de la moisson, les pluies diluviennes qui tombent en continu sur le pays ont favorisé le développement des maladies. Or, celles-ci pourraient également affecter les rendements et la qualité des cultures.

Chaque jour de la semaine, avec « L'info marché du jour », Terre-net sélectionne pour vous une information sur un fait impactant les cours des céréales et/ou des oléagineux.

Précipitations abondantes et incessantes depuis plusieurs mois, coup de froid, maladies : rien n'épargne les cultures américaines en cette fin de campagne 2018/2019. En raison de l'humidité excessive, des champignons se sont développés dans de nombreuses parcelles de blé mais également de maïs et de soja, dont les notations sont déjà particulièrement mauvaises cette année et dont les semis ne sont pas encore terminés. Les inquiétudes des analyses, d'abord concentrées sur la céréale à panicule, semblent d'ailleurs se déplacer vers l'oléagineux. Les craintes vis-à-vis des récoltes US continuent ainsi de s'accentuer alors que la moisson commence chez les principaux producteurs agricoles mondiaux.

En Europe, les opérateurs craignent, en revanche, l'impact sur la production agricole de la canicule qui frappe cette semaine l'ouest du continent. En particulier dans le bassin de la mer Noire et en Russie, où les températures sont très élevées depuis une quinzaine de jours déjà.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous