L'info marché du jour Face au coronavirus, la Russie pourrait limiter ses exports alimentaires

Terre-net Média

Alors que les exportations russes de blé profitent de la dépréciation du rouble face au dollar pour se renforcer, le gouvernement du pays a indiqué une possible mise en place de restrictions des exportations de certains produits alimentaires. Pour le moment, aucun déficit céréalier ne semble imminent, d'après le ministre de l'agriculture russe. Mais en cas d'évolution de la situation, une limitation des exports de céréales est envisageable.

Face au coronavirus, la Russie pourrait limiter ses exports alimentaires Les exports de blé russes sont dynamisés par l'affaiblissement du rouble. (©Terre-net Média)La crise provoquée par la pandémie de coronavirus a eu des effets désastreux sur l’économie mondiale. Depuis plusieurs semaines maintenant, les marchés agricoles évoluent au gré du pétrole et des marchés financiers.À lire : La tempête sur les marchés agricoles pourrait durer encore deux moisFace au krach pétrolier, la monnaie russe s’est nettement affaiblie et est tombée à son plus bas niveau en quatre ans. En l’espace d’un mois, le rouble a ainsi perdu 18 % de sa valeur face au dollar. Ce qui a eu pour effet de rendre les produits russes beaucoup plus compétitifs sur la scène internationale, notamment le blé, au détriment des origines européennes.Les exportations de céréales russes ont ainsi fortement augmenté la semaine dernière, avec 30 % supplémentaire pour le blé par rapport à la semaine précédente, pour atteindre 725 000 t. Ce qui a d’ailleurs conduit SovEcon à augmenter de 1,3 Mt son obje...

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous