L'info marché du jour Des stocks US très bas en maïs, soja et le plus faible en blé depuis 8 ans !

Terre-net Média

À 19 Mt, les stocks de blé sont à leur plus bas niveau aux États-Unis depuis 2013, estime le ministère américain de l'agriculture USDA. De même, malgré une légère révision à la hausse, ceux de maïs et de soja restent très faibles.

stocks de cerealesLe recul des stocks américains de blé, maïs et soja fait craindre un manque de disponibilité sur la campagne et apporte une pression haussière sur les cours. (©Terre-net Média)

Les réserves de blé les plus faibles en huit ans ! Voilà ce sur quoi table le ministère américain de l'agriculture USDA pour les États-Unis en 2021/22, estimant qu'elles n'atteindraient que 19 Mt. La situation n'est guère plus réjouissante en maïs et soja, avec respectivement des chiffres prévisionnels de 39,4 Mt (52,39 Mt en moyenne quinquennale) et 3,95 Mt (14,3 Mt en 19/20). Des niveaux, certes pas les plus bas observés ces dernières années mais presque, faisant craindre un manque de disponibilité sur la campagne pour ces céréales et oléagineux.

Faiblesse des stocks d'un côté mais record d'emblavements de l'autre !

En 2021, les farmers sèmeraient 92 millions d'acres de maïs et 90 millions de soja, selon les estimations annoncées lors du forum sur l’agriculture de l’USDA. « Le cumul de ces surfaces se chiffrent à 73,7 Mha, un record », indique Agritel, et « la conséquence des prix élevés actuels ».

Disponibilités moindres aussi en France et Russie

Bonne nouvelle : ces tensions tirent les cours à la hausse, sur Euronext en particulier. D'autant, qu'en blé, « la demande internationale reste soutenue », constate Marius Garrigue sur Terre-net.fr, avec une offre limitée, notamment en France, qui « fait grimper rapidement les contrats les plus rapprochés ». Mais également de la part de la Russie, où une diminution est anticipée après le boom des ventes − 32,1 Mt, soit + 31 % comparé à l'année passée à la même période − lié à la mise en place d'une taxe à l'export le 15 février.

À ce sujet, lire l'info marché du jour du 8/02/21 : La Russie a vendu 26 % de blé de plus depuis le 01/07/2020 que l'an dernier

Quant au maïs, « les récoltes au Brésil continuent de prendre du retard et les imports ukrainiens demeurent moindres » (inférieurs de 28 % à il y a un an, à 13,1 Mt). De plus, le pourcentage de cultures dans un état « bon à excellent » en Argentine est « en chute de 37 points par rapport à l'an dernier selon la Bourse de commerce de Buenos Aires », les rendements des premières parcelles collectées étant eux aussi décevants.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous