L'info marché du jour Des inquiétudes sur les cultures liées au retour du froid en Europe

Terre-net Média

Le retour de températures négatives cette semaine en Europe fait planer des craintes de dégâts de gel, notamment sur les colzas français. Dans la zone mer Noire, elles pourraient entraîner des retards de développement pour les cultures d'hiver et de semis pour celles de printemps.

gel sur champ cultiveDes dégâts de gel sont redoutés ces jours-ci sur les cultures européennes. (©Pixabay) 

L'info de la semaine pour les cultures et, par conséquent, les marchés agricoles : le très net refroidissement des températures en Europe. En France, des dégâts de gel sont redoutés, en particulier sur les colzas. Déjà qu'ils n'étaient pas dans un très bon état... Et que les surfaces emblavées cette année sont encore en retrait. Ainsi, « les bilans à venir sur cet oléagineux resteront très tendus pour la prochaine campagne », estime le cabinet Agritel dans une note parue ce matin.

Heureusement, le blé a bien meilleure figure : le pourcentage de parcelles "bonnes à excellentes" reste de 87 % selon FranceAgriMer. Même chose pour l’orge d’hiver, même si « son crop rating baisse d’un point à 84 % ».

Croissance retardée de 10 jours et semis de 2 semaines 

Dans le bassin mer Noire également, « les températures demeurent fraîches par rapport aux normales de saison », ajoute Agritel. Ce qui retarde la croissance des cultures d'hiver d'une dizaine de jours, notamment en Ukraine. Quant à celles de printemps, ce sont les semis qui affichent un retard notable, « de deux semaines » environ. À la fin de la semaine dernière, 200 000 ha d'orge de printemps avaient été semés contre environ 600 000 ha l’an passé à cette date et jusqu’à 1 000 000 ha une année précoce. 

Sur le continent américain, « dans les États les plus au sud des USA, les semis de maïs débutent » mais au Brésil notamment, « le déficit hydrique qui perdure dans nombre de régions » pourrait poser problème. « L’USDA, qui donne son premier crop rating après redémarrage végétatif pour ses blés d’hiver, annonce 53 % de "bons à excellents", dans la fourchette des attentes des traders, complète Agritel. Il y a un an à la même date, le crop rating des blés d’hiver s’affichait à 62 %. »

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous