L'info marché du jour La canicule s'étend en mer Noire

Terre-net Média

Alors qu'un coup de froid a touché les États-Unis en fin de semaine dernière et que les pluies continuent de tomber abondamment sur le pays, la zone de la mer Noire connaît, elle, de fortes chaleurs et des conditions très sèches depuis début juin. Des inquiétudes commencent à poindre sur les cultures d'hiver comme de printemps.

secheresse champLa sécheresse et les températures élevées en mer Noire inquiètent les producteurs et les marchés agricoles car elles pourraient pénaliser la production céréalière de cette zone. (©Budimir Jetvic, Fotolia) 

Chaque jour de la semaine, avec « L'info marché du jour », Terre-net sélectionne pour vous une information sur un fait impactant les cours des céréales et/ou des oléagineux.

Entre les USA et le bassin de la mer Noire, la météo fait le grand écart. En fin de semaine dernière, les pluies reprenaient de plus belle dans les grandes plaines américaines et à cet excès d'eau est venu s'ajouter un refroidissement brutal des températures.

Voir l'info marché du jour de vendredi 14 juin : Les basses températures se mêlent à la pluie aux USA

À l'est de l'Europe, la canicule et la sécheresse qui sévissent depuis le début du mois en Russie gagnent du terrain. L'Ukraine et la Roumanie sont désormais touchées et les opérateurs commencent à s'inquiéter à propos du rendement et de la qualité, tant des cultures d'hiver, en fin de cycle, que de printemps, en phase de croissance. La production effective de cette zone pourrait être moins importante qu'anticipé : la récolte de blé russe était en effet annoncée à un niveau record cette année.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous