L'info marché du jour L'USDA réduit ses pronostics mondiaux en blé et en maïs

Terre-net Média

Dans son bilan mensuel, le département américain de l’agriculture table sur une production mondiale de blé et de maïs inférieure à ses prévisions du mois de juillet.

Homme casqué tronçonnant du boisL'USDA fait, mi-août, de fortes coupes dans ses estimations de récolte mondiale en blé et en maïs (©Pixabay) Très attendu par les opérateurs des marchés, le rapport mensuel du ministère de l’agriculture des États-Unis (USDA) sur les estimations de récolte mondiale est sorti hier et a particulièrement surpris.

De fait, les coupes sont plutôt drastiques en blé par rapport aux prévisions de juillet : l’USDA estime désormais la production mondiale à 776,91 millions de tonnes, soit 15,5 millions de moins que ce que l’organisme annonçait le mois dernier. Notons tout de même que la production mondiale demeurerait légèrement supérieure à celle de l’an dernier.

Les projections sont en forte chute pour la Russie et le Canada. Au pays des tsars, la production n’atteindrait finalement que 72,50 millions de tonnes (Mt) cette année, contre 85 millions estimés en juillet. C'est très en-deçà des évaluations des analystes locaux. Et au pays à la feuille d’érable, elle serait de 24 millions de tonnes au lieu de 31,50 millions.

Baisse prévue aussi aux États-Unis, où la récolte de blé serait de 46,18 millions de tonnes contre 47,52 millions lors de l’estimation de juillet.

Quelques pays exportateurs tirent toutefois leur épingle du jeu, comme l’Ukraine, qui produirait cette année 33 millions de tonnes de blé et non plus 30 millions, et l’Australie (30 millions de tonnes contre 28,5 millions estimés en juillet).

Pour l’Union européenne, l’USDA prévoir une petite hausse : 138,60 millions de tonnes de blé et non plus 138,20 millions.

Les récoltes de maïs sont, dès à présent, prévues à la baisse aux États-Unis (- 10,53 Mt, à 374,68 Mt), stables en Argentine (51 Mt) et au Brésil (118 Mt), en hausse en Ukraine (+ 1,5 Mt à 39 Mt, un record). Et les stocks mondiaux de maïs sont évalués en baisse de 12,5 millions de tonnes.

Ces prévisions de l’USDA ont fortement influencé les marchés hier soir : les prix du blé et du maïs ont rebondi à Chicago.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net


Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous