Conjoncture en juillet 2014 Les pommes de terre chutent de 50 % sur un an

Terre-net Média

Tous produits confondus, les prix de production baissent de 1,1 % par rapport à juin ; sur un an, ils décroissent de 5,4 %, selon l’Insee.

Selon l’Insee, le prix des céréales a encore diminué en juillet. Il diminue depuis trois mois, sous l’effet de réserves abondantes, affichant une baisse de près de 10 % par rapport à avril dernier. Les fortes récoltes cet été en blé et en maïs, en Europe et aux États-Unis, alimentent ainsi les stocks, déjà élevés. L’indice des prix du maïs a reculé de 4 %.

Le prix des oléagineux recule en juillet (– 7,1 %). Le prix du colza, principale graine cultivée en France, recule fortement en raison de la croissance de la production globale d’oléagineux à l’échelle mondiale.

Le prix de la pomme de terre chute par rapport à l’année dernière (- 49,8 %). Il s'agit d'un retour à la normale : l’avant-dernière récolte en 2012 avait été très faible en Europe du Nord-Ouest.

Le prix des consommations intermédiaires baisse de 0,5 % en juillet. Sur un an, les prix des fertilisants et des aliments pour animaux diminuent respectivement de 4,1 % et de 7,2 %. Le prix des biens d’investissements est stable en juillet.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur :

Observatoire des marchés de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous