Rapport USDA Légère révision à la hausse de la production de blé mondiale

AFP

Le ministère américain de l'agriculture (USDA) a légèrement revu à la hausse la production et les stocks mondiaux de blé pour la campagne 2016-2017, qui vit ses dernières semaines, vendredi dans son rapport mensuel.

Blé La prévision de la production américaine n' presque pas bougé par rapport au mois dernier, à 49,6 Mt. (©Terre-net Média)

La production mondiale de blé en 2016 est évaluée désormais à 754 millions de tonnes (Mt) contre 753 Mt le mois dernier, augmentant d'autant l'estimation des stocks de fin de campagne à 256,4 Mt contre 255,3 Mt.

Ces chiffres colossaux constituent plus que jamais un record, mais un record dont la prochaine récolte semble se rapprocher petit à petit, même si les estimations pour 2017-2018 restent à prendre avec précaution. Ainsi, la production mondiale est révisée à la hausse de près de 2 Mt à 739,5 MT, une hausse imputable à la Russie, dont la production a été revue à 69 Mt contre 67 le mois dernier.

« Le rapport n'a pas répondu à la principale interrogation que se pose le marché, c'est à dire "quelle production aux Etats-Unis", en blé notamment », a réagi Alexandre Boy, analyste en chef du cabinet Agritel, qui s'interroge sur une éventuelle baisse.

La prévision de la production américaine n'a en effet presque pas bougé par rapport au mois dernier, à 49,6 Mt. Alexandre Boy relève que les blés d'hiver américains ont connu des « problèmes majeurs », notamment une vague de froid importante et considère que ces chiffres « peuvent apparaître comme discutables ». « Le mois prochain, on aura beaucoup plus d'informations sur les blés américains parce que les blés d'hiver, notamment, auront bien avancé dans la moisson », a-t-il ajouté.

Hausse de la production de soja

La production mondiale de soja pour la campagne finissante est également revue à la hausse, plus que jamais record, à 351,3 Mt, contre 348 Mt le mois dernier, grâce au Brésil et à l'Argentine. Cette nouvelle hausse est de nature à faire baisser les prix, même si, dans l'immédiat, la bourse de Chicago ne réagissait pas. Un calme que Alexandre Boy attribuait aux informations sur les bonnes ventes américaines de soja.

Pour la campagne à venir, les projections n'ont pas bougé d'un iota, à 344,6 Mt de soja au niveau mondial, un chiffre légèrement en retrait par rapport à la campagne qui s'achève, mais à prendre avec prudence, l'hémisphère sud n'ayant pas encore planté à cette période de l'année.

Enfin, en ce qui concerne le maïs, l'USDA ne touche pas aux chiffres des Etats-Unis, principaux éléments de nature à influencer les marchés, tant en ce qui concerne la campagne 2016-2017, à 384,7 Mt, que les projections pour la campagne à venir, à 357,2 Mt, ce qui donne un rapport « assez neutre », pour Alexandre Boy.

Pour la campagne passée, l'estimation de la production mondiale de maïs est revue à la hausse de 2,2 Mt, à 1.067,2 Mt, à l'inverse de la campagne à venir, revue à la baisse de 1,8 Mt, à 1.031,8 Mt.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur :

Observatoire des marchés de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net

Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous