Chicago Maïs et soja affectés par les estimations surprises de l'USDA

AFP

Le ministère américain de l'agriculture (USDA) a pris de court les investisseurs mardi en relevant ses estimations de rendements des champs de maïs et de soja aux Etats-Unis, faisant chuter leurs cours à Chicago.

Les prix du blé ont, eux, grimpé après la légère révision à la baisse des stocks mondiaux. « Le marché n'était pas préparé aux surprises que nous a réservées l'USDA », commente Michael Zuzolo, de Global Commodity Analytics and Consulting.

« La révision à la hausse des rendements du maïs et du soja n'était vraiment pas attendue au vu du manque de précipitations qui a marqué le centre du pays au cours des 30 derniers jours et de la détérioration continue de la qualité des cultures observée depuis la publication du dernier rapport mensuel de l'USDA début août », explique-t-il.

« L'autre surprise négative est venue de la révision à la baisse de la demande pour le maïs, aussi bien aux Etats-Unis qu'au niveau mondial », ajoute-t-il. Du côté du soja, la révision à la hausse de la production américaine « a été compensée par des exportations a priori plus fortes que prévu, ce qui permet de garder à peu près au même niveau les stocks de fin de campagne », relève Rich Nelson, de la maison de courtage Allendale. Les cours de l'oléagineux ont reculé, mais moins que ceux du maïs.

En ce qui concerne le blé, l'USDA a révisé en légère baisse les stocks mondiaux, une estimation « bienvenue après deux mois difficiles pour les cours » de la céréale, selon Mike Zuzolo. La récolte mondiale de blé devrait atteindre 744,8 millions de tonnes (Mt) selon l'USDA, tirée plus que jamais par la récolte en Russie, qui devrait grimper à 81 Mt. Elle était à 72,5 Mt l'an dernier, exercice record. Mais la progression de la récolte des rives de la mer Noire est compensée en partie par une révision à la baisse des récoltes australienne (- 1 Mt à 22,5 Mt) et européenne (- 700.000 tonnes à 148,8 Mt) et par une révision à la hausse de la demande mondiale.

Le boisseau de maïs (environ 25 kg) pour livraison en décembre, le contrat le plus actif, a terminé mardi à 3,5150 dollars, contre 3,5750 dollars la veille. Le boisseau de blé pour décembre, là encore contrat le plus échangé, a clôturé à 4,4200 dollars, contre 4,3475 dollars à la précédente clôture. Le boisseau de soja pour novembre, contrat le plus actif, a fini à 9,5050 dollars, contre 9,6000 dollars lundi.

Pour surveiller les évolutions des cours des matières premières agricoles, connectez-vous sur Les marchés agricoles de Terre-net.fr


© Tous droits de reproduction réservés - Contactez Terre-net
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous