L'info marché du jour Trop occupée avec l’Algérie, la France ne propose rien à l’Égypte

Terre-net Média

Les appels d’offres ont rythmé le début de la semaine. L’Algérie a acheté ce mardi 660 kt de blé, probablement d’origine française, tandis que l’Égypte a contractualisé 360 kt de blé origine mer Noire. Aucun bateau français ne lui a été proposé. Les prix proposés ont été nettement réduits comparé aux précédents tender.

Trop occupée avec l’Algérie, la France ne propose rien à l’Égypte L'Algérie a acheté près de 660 kt de blé meunier. (©Terre-net Média)En ce début de semaine, la demande internationale était particulièrement dynamique, avec deux appels d’offres qui ont abouti à des achats conséquents de blé ce mardi. L’Algérie, principale destination du blé français, avait lancé un tender pour un volume de 50 kt de blé meunier. Mais comme les opérateurs s’y attendaient, l'Office algérien interprofessionnel des céréales (OAIC) a finalement acheté une quantité bien plus importante : 660 kt. Le prix moyen traité, de 237,5 $/t C&F, s’affiche en hausse comparé au précédent achat algérien datant de la fin du mois de janvier, d'une quantité de 450 kt à 245 $/t.#Algeria #OAIC bought 660k of #wheat, Reuters reported. Average price was probably $ 237.50 C&F. A significantly higher quantity at a lower price compared to the January tender. Where will the wheat come from? Will ???? come into or will the old ???? friends defend their market share pic.twitter.com/5o9dc7jBSA— ammeund...
Tags

A lire également

Chargement des commentaires


Contenu pour vous